Jérusalem accueille une parade évangélique annuelle pro-Israël
Rechercher

Jérusalem accueille une parade évangélique annuelle pro-Israël

Des participants du monde entier sont attendus à la marche organisée par l’Ambassade chrétienne internationale à Jérusalem

Des pèlerins chrétiens évangéliques de France lors de la Parade annuelle de Jérusalem pendant Souccot, le 20 octobre 2016. (Crédit : Ahmad Gharabli/AFP)
Des pèlerins chrétiens évangéliques de France lors de la Parade annuelle de Jérusalem pendant Souccot, le 20 octobre 2016. (Crédit : Ahmad Gharabli/AFP)

Jérusalem se préparait jeudi à la parade évangélique annuelle pro-Israël. Beaucoup des principales avenues de la ville sont fermées au trafic alors que les participants marchent du parc Sacher à la Vieille Ville en passant par le centre de la capitale.

La marche, organisée par l’Ambassade chrétienne internationale à Jérusalem, commencera jeudi après-midi et devrait attirer des participants du monde entier. Les organisateurs ont souligné que « la distribution de tracts a été interdite. »

Devant l’hôtel King David, une réplique de l’Arche d’Alliance a été repérée sur la voiture d’un participant philippin.

Des groupes brandissant des drapeaux des Etats-Unis, du Brésil, de Thaïlande et de dizaines d’autres pays ont pris part à cette marche annuelle dite de Jérusalem, un moment fort des célébrations en cours de la fête juive de Souccot.

Un important groupe de marcheurs chinois agitait une bannière proclamant « Nous sommes aux côtés d’Israël », tandis que des Britanniques chantaient leur amour de ce pays.

Des Israéliens avaient également afflué de tout le pays pour prendre part à cette marche sous haute protection à Jérusalem, où 3 500 policiers étaient déployés.

Shlomo Milevsky, un juif orthodoxe observant la marche, s’est réjoui de voir tant de soutien pour Israël. « C’est super, mais cela ne dure qu’une heure », a-t-il déploré.

La succession en octobre des grandes fêtes juives de Rosh Hashana, Yom Kippour et Souccot a fait redouter aux autorités israéliennes une flambée d’attaques palestiniennes. Les célébrations s’achèvent lundi soir.

Elles ont coïncidé mardi avec l’adoption par l’Unesco d’une résolution sur Jérusalem qui a provoqué un tollé en Israël car elle nie le lien historique entre les juifs et Jérusalem.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...