Israël en guerre - Jour 293

Rechercher
Les victimes du 7 octobre

Joshua Mollel, 21 ans : Le stagiaire tanzanien voulait se lancer dans l’agro-industrie

Kidnappé au kibboutz Nahal Oz, le 7 octobre, et sans doute tué peu après

Joshua Mollel (Avec l'aimable autorisation de l'auteur)
Joshua Mollel (Avec l'aimable autorisation de l'auteur)

Joshua Mollel, 21 ans, stagiaire agricole tanzanien, a été enlevé par des terroristes du Hamas le 7 octobre dans le kibboutz Nahal Oz. Le 13 décembre, sa mort a été confirmée et les autorités ont déclaré que son corps était retenu en otage à Gaza.

Son compatriote tanzanien Clemence Mtenga, que l’on croyait initialement retenu en otage suite à l’attaque du 7 octobre, a été déclaré mort le 18 novembre et son corps a été rapatrié en Tanzanie pour y être inhumé.

Selon les informations des autorités israéliennes, le ministre tanzanien des Affaires étrangères, January Makamba, aurait déclaré par voie de communiqué que Mollel avait été « immédiatement tué après avoir été enlevé par le Hamas », ajoutant que son père, Loitu Mollel, se rendrait en Israël avec un représentant du gouvernement pour y recueillir des informations.

Ezekiel Kitiku, un autre stagiaire tanzanien, vivait et travaillait dans la ferme laitière du kibboutz Nir Oz avec Mtenga. Il a déclaré à la BBC que lorsque les sirènes d’alerte des attaques aériennes ont retenti, le 7 octobre, il s’est enfui pour se mettre à l’abri, a envoyé des SMS à Mtenga et Mollel. « Ils m’ont dit qu’il y avait énormément de roquettes venant de Gaza et qu’ils allaient aussi aux abris ». Mais quelques heures plus tard, ils ne répondaient plus.

Aîné de cinq enfants, Joshua Mollel était diplômé en études agricoles de l’université de Morogoro, dans l’est de la Tanzanie. Il était arrivé en Israël en septembre : c’était la première fois qu’il quittait la Tanzanie.

Il travaillait dans la ferme laitière du kibboutz Nahal Oz, et était très heureux d’en apprendre davantage sur l’agriculture, lui qui pensait ouvrir sa propre entreprise agricole, de retour dans son pays.

Quelques semaines après l’attaque, son père s’est adressé à la BBC, pour expliquer qu’il avait parlé pour la dernière fois à Joshua le 5 octobre, soit deux jours avant l’attaque du Hamas.

« Je lui ai dit : ‘Conduis-toi le mieux possible parce que tu es dans un nouvel environnement, et profite au mieux du stage que tu es venu faire’ ».

« Mon fils voulait faire fortune dans l’agro-industrie et devenir l’un des agriculteurs les plus prospères de Tanzanie », confiait son père au moment de cette interview. Il espérait qu’il voudrait rentrer en Tanzanie après son stage pour créer une entreprise prospère.

« Nous n’avons ni appétit ni sommeil – quand je vais au marché, les gens me demandent pourquoi j’ai tant maigri », a déclaré son père quelques semaines après l’attaque.

Il disait à l’AFP, fin octobre : « Je me sens très mal parce que mon fils n’a rien d’un soldat. Il est simplement parti faire un stage, mais il est maintenant en grande difficulté. »

Il a dit de son fils qu’il était « poli, obéissant et sérieux » dans son travail.
Loitou a déclaré à la BBC que les jeunes frères et sœurs de Joshua « me demandent tous les matins et tous les soirs : ‘Papa, nous voulons parler à notre frère’ ».

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.