Israël en guerre - Jour 229

Rechercher

Kahana : Gallant trompe les gens sur le nombre réel de pilotes qui refusent de servir

Le ministre de la Défense a prévenu que l'armée pourrait être affectée ; selon l'élu de l'opposition, le nombre de pilotes protestataires est 4 fois supérieur à ce qui est rapporté

Le député Matan Kahana posant pour une photo, au moshav Beit Gamliel, le 9 juillet 2023. (Crédit : Yossi Aloni/Flash90)
Le député Matan Kahana posant pour une photo, au moshav Beit Gamliel, le 9 juillet 2023. (Crédit : Yossi Aloni/Flash90)

Le député de l’opposition Matan Kahana (HaMahane HaMamlahti) a affirmé mercredi que le ministre de la Défense Yoav Gallant trompe la population sur le nombre de pilotes de l’armée de l’air qui refusent de se présenter à leur poste et sur l’effet de ce refus sur l’état de préparation de l’armée.

« Gallant induit la population en erreur, le nombre de pilotes qui ne se portent plus volontaires est quatre fois supérieur à ce qui est rapporté », a déclaré l’ancien pilote de chasse, Kahana, à la Douzième chaîne.

Gallant a prévenu que l’armée pourrait être affectée par les protestations des réservistes contre la refonte du système judiciaire, mais il a laissé entendre que la situation était sous contrôle pour le moment.

« Tsahal est capable d’accomplir ses tâches, mais il y a des inquiétudes pour l’avenir si l’état de préparation se détériore davantage », a déclaré Gallant à la commission des Affaires étrangères et de la Défense de la Knesset ce lundi.

Il a ajouté que les ennemis d’Israël « croient, à tort, qu’ils ont la possibilité de profiter de ce qu’ils perçoivent comme une faiblesse ».

Selon un porte-parole de la commission, Gallant a déclaré « qu’il y a une atteinte à la résilience nationale qui peut conduire à une atteinte à la sécurité nationale ».

Le ministre de la Défense Yoav Gallant, à la Knesset, le 30 juillet 2023. (Crédit : Yonatan Sindel/Flash90)

Il a également prévenu que l’unité de l’armée avait été mise à mal, les protestations contre la refonte ayant agité les rangs de Tsahal. Des milliers de réservistes ont déclaré qu’ils mettraient fin à leur service de réserve volontaire en signe de protestation contre la refonte.

« La cohésion a été mise à mal et pourrait l’être à l’avenir », a déclaré Gallant, ajoutant que les appels des réservistes à refuser de se présenter en raison de la législation devaient être « condamnés et dénoncés ».

Le chef du Directorat des Opérations de Tsahal, le général de division Oded Basiuk, a été cité par les médias israéliens. « Je ne sais pas combien de temps il faudra pour réparer les dommages causés à la cohésion militaire. »

Le général Gallant a déclaré qu’à l’heure actuelle, « l’armée est capable de mener à bien ses missions », mais qu’il y avait des inquiétudes à avoir si les choses continuaient dans la même veine.

Des soldats israéliens gardant la frontière israélo-libanaise, le 12 juillet 2023. (Crédit : Ayal Margolin/Flash90)

« Nous sommes dans une situation où le potentiel explosif est élevé dans tous les fronts », a déclaré Gallant, faisant référence aux tensions accrues à la frontière nord d’Israël avec le Liban et à la violence actuelle en Cisjordanie.

Le député Yuli Edelstein (Likud), président de la commission, a déclaré que les députés se réunissaient afin « d’aider Tsahal et les services de sécurité à être en forme et prêts ».

Les responsables militaires qui se sont exprimés lors de la réunion ont averti les députés que les « ennemis d’Israël considèrent la situation comme une occasion d’attaquer », selon les fuites dans les médias israéliens.

Le général de brigade Amit Saar, chef du Département de recherche du Directorat des Renseignements militaires de l’armée israélienne, a déclaré aux membres de la commission que la capacité d’Israël à établir une « menace militaire crédible » contre l’Iran avait été « minée » dans le contexte des tensions liées à la réforme du système judiciaire et à l’affaiblissement des relations d’Israël avec les États-Unis.

Selon les médias israéliens, plusieurs députés du Likud ont critiqué les officiers supérieurs de l’armée israélienne en déclarant : « Que comprenez-vous aux questions juridiques ? Pourquoi vous mêlez-vous de la législation ? »

Un jour avant que la Knesset ne donne son approbation finale à une loi qui empêche les tribunaux d’examiner le « caractère raisonnable » des décisions gouvernementales et ministérielles, le chef d’état-major de Tsahal, le lieutenant-général Herzi Halevi, a envoyé un « document détaillant la situation » au Premier ministre Benjamin Netanyahu, qui était hospitalisé pour des soins cardiaques à ce moment-là.

Selon une source militaire, le document détaillait « la situation sécuritaire d’Israël, les implications stratégiques et les implications pour la compétence et la cohésion de Tsahal » si la loi était adoptée. « Le Premier ministre a lu ce document », a déclaré la source de Tsahal.

Peu avant le vote final sur le projet de loi du « caractère raisonnable », lundi dernier, à la demande de Netanyahu et de Gallant, l’armée avait envoyé deux généraux à la Knesset pour informer les ministres de haut rang de la menace qui pèse sur l’état de préparation de l’armée.

Le chef d’état-major de Tsahal, Herzi Halevi, assistant à la réunion de la commission des Affaires étrangères et de la Défense à la Knesset, à Jérusalem, le 18 juillet 2023. (Crédit : Yonatan Sindel/Flash90)

Mais seuls trois ministres ont accepté d’être informés par Basiuk et le chef du Directorat des Renseignements militaires, le général de division Aharon Haliva. Selon la Douzième chaîne, il s’agit du ministre de l’Agriculture Avi Dichter, de la ministre des Renseignements Gila Gamliel et du ministre des Affaires étrangères Eli Cohen, ce dernier ayant été informé par téléphone.

Pendant plusieurs semaines, alors que le gouvernement présentait le premier projet de loi majeur de sa refonte judiciaire, plus de 10 000 réservistes qui se présentaient régulièrement au travail de façon volontaire ont déclaré qu’ils ne le feraient plus. Les réservistes ont prévenu qu’ils ne seraient pas en mesure de servir dans un Israël non-démocratique, ce que certains accusent le pays de devenir si la refonte du gouvernement se concrétise.

L’armée israélienne compte beaucoup sur les réservistes volontaires, en particulier les pilotes, pour ses activités de routine. Contrairement à la plupart des réservistes qui sont appelés à servir par une ordonnance formelle de l’armée, les pilotes et autres forces spéciales sont censés s’entraîner et effectuer des missions beaucoup plus fréquemment en raison de la nature de leurs postes et sur la base du volontariat.

Les responsables de la Défense ont déclaré que les pilotes pourraient nuire à leurs compétences en interrompant leurs fréquents exercices d’entraînement, et qu’il faudrait beaucoup de temps pour rétablir leurs capacités de vol. L’armée de l’air israélienne et d’autres unités de pointe comptent également sur les anciens combattants pour se porter volontaires et former la nouvelle génération grâce à leur expertise.

Halevi a appelé les réservistes protestataires à se présenter quand même à leur poste, tout en affirmant que le refus de servir nuit à la sécurité nationale.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.