Kahlon : Après l’adoption du budget, je vais travailler à élargir la coalition
Rechercher

Kahlon : Après l’adoption du budget, je vais travailler à élargir la coalition

Netanyahu est confiant que le budget bi-annuel sera approuvé cette semaine

Marissa Newman est la correspondante politique du Times of Israël

Le ministre des Finances Moshe Kahlon (à gauche) et le Premier ministre Benjamin Netanyahu  pendant une session plénière à la Knesset, le 16 novembre 2015.  (Crédit : Miriam Alster / Flash90)
Le ministre des Finances Moshe Kahlon (à gauche) et le Premier ministre Benjamin Netanyahu pendant une session plénière à la Knesset, le 16 novembre 2015. (Crédit : Miriam Alster / Flash90)

Le ministre des Finances Moshe Kahlon (Koulanou) a déclaré lundi que son parti allait œuvrer à élargir la coalition dès la semaine prochaine, une fois que le budget bi-annuel sera passé à la Knesset.

« Dès la semaine prochaine, nous allons œuvrer à élargir le gouvernement, » a annoncé Kahlon.

« Le temps est venu que d’autres partenaires rejoignent la coalition et prêtent main forte pour stimuler l’économie. Etre assis sur les bancs de touche c’est bien … mais nous devons unir nos forces. »

« Les Israéliens veulent voir maintenant leurs dirigeants unis, » a-t-il ajouté. « Nous serons les pionniers dans la promotion d’un gouvernement d’union. »

Kahlon avait déclaré le mois dernier qu’il serait prêt à quitter le ministère des Finances au profit du leader de l’Union sioniste Isaac Herzog.

כחלון: "מפלגת כולנו תפעל להרחיב את הממשלה. לעמוד בצד זה בסדר, לבקר זה טוב, אבל צריך לפעול יחד בכוחות משותפים"

Posted by ‎ערוץ הכנסת- העמוד הרשמי‎ on Monday, 16 November 2015

Pendant ce temps, le Premier ministre Benjamin Netanyahu était optimiste lundi que le budget de deux ans serait adopté d’ici la date butoir de jeudi, alors que les débats marathon ont débuté à la Knesset.

« Hier, le budget a été approuvé par la commission des Finances en dépit de quelques réserves, et cette semaine, nous allons le présenter à la Knesset », a déclaré le Premier ministre, ajoutant qu’il faudrait 24 heures de discipline de la coalition pour l’approuver.

Les débats de la Knesset sur le budget ont commencé lundi après-midi, et se poursuivront toute la semaine. Le gouvernement doit approuver le budget pour les années 2015 et 2016 – qui se compose de quatre projets de loi distincts qui doivent être approuvés jeudi en deuxième et troisième lectures – sans cela il faudra organiser de nouvelles élections.

Herzog a critiqué le prochain budget, en disant qu’il était trop généreux pour les implantations. Il a également accusé les leaders des implantations de contrôler le gouvernement.

« Le Premier ministre Netanyahu n’est pas le Premier ministre et Kahlon n’est pas le ministre des Finances, » a-t-il dit.

« Smotrich est le Premier ministre », a ajouté Herzog, faisant référence au député Bezalel Smotrich du parti HaBayit HaYehudi, « et Hazan est le ministre des Finances, » faisant référence au député Oren Hazan du Likud.

Il s’agit d’un autre « budget vide, » a-t-il dit. « Au lieu d’aller au Néguev et en Galilée, à l’amélioration de la crise du logement, aux crèches, [le budget va] aux implantations isolées et aux organisations obscures dont on ne sait pas qui les dirige. »

Dimanche, la commission mixte de la Knesset sur le budget de la Défense a approuvé le budget de la Défense pour 2016 d’un montant de 56,1 milliards de shekels (13,5 milliards d’euros), dans un accord de compromis entre les ministères de la Défense et des Finances.

Le budget de la défense a été adopté par 8 voix contre 4 dans la commission, et sera ajouté au projet de loi du budget de l’Etat que la Knesset exminera tout au long de la semaine.

Le budget de la défense inclut l’armée et le ministère de la Défense, mais pas les autres services de sécurité tels que le Shin Bet et le Mossad.

Netanyahu a salué le budget de la Défense, en disant que dans toute sa carrière en tant que Premier ministre et ministre des Finances, c’est la première fois qu’un tel accord a été conclu. Il a declaré qu’il s’agissait «d’un bon budget, non seulement pour 2016, mais aussi pour ce qui sera présenté bientôt, à savoir plan pluriannuel pour l’armée israélienne. »

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...