Kanabo Research veut développer des vaporisateurs de cannabis médical pour les malades
Rechercher

Kanabo Research veut développer des vaporisateurs de cannabis médical pour les malades

La société travaille sur des vaporisateurs et des extraits pour traiter des troubles du système nerveux central

Luke Tress est le vidéojournaliste et spécialiste des technologies du Times of Israël

La conférence annuelle CannaTech à Tel Aviv rassemble les professionnels du cannabis d'Israël et du monde entier, le 20 mars 2017. (Crédit : Miriam Alster/Flash90)
La conférence annuelle CannaTech à Tel Aviv rassemble les professionnels du cannabis d'Israël et du monde entier, le 20 mars 2017. (Crédit : Miriam Alster/Flash90)

Kanabo Research, une société de cannabis thérapeutique à Tel Aviv, destine ses formules de vaporisation et ses dispositifs à l’usage médical plutôt qu’à l’usage récréatif, comme il est courant chez les consommateurs. La société a terminé sa série de financement initial et lance sa première gamme de produits au sommet CannaTech cette semaine.

Kanabo développe des extraits du cannabis thérapeutique qui traite certains troubles du système nerveux. Cinq formules sont actuellement en développement, selon la société, et deux brevets ont déjà été déposés.

Le vaporisateur VapePod de la société délivre des doses précises et régulières de ces extraits, et il est actuellement étudié pour être certifié en tant que dispositif médical. Le vaporisateur est activé quand l’utilisateur inhale via l’embout buccal, et vibre jusqu’à ce que la dose adaptée soit délivrée.

Le président fondateur de Kanabo, Avihu Tamir a saisi l’opportunité de produire du cannabis thérapeutique il y a 4 ans, raconte-t-il, lorsqu’il s’est rendu compte que les malades fumaient du cannabis au lieu d’en inhaler. Il explique qu’inhaler des extraits produit moins de toxines que fumer la fleur de la plante.

« Les fleurs ne sont pas médicinales, c’est un produit agricole », indique Tamir. « Les fleurs vont disparaitre. Les extractions, c’est le futur. »

Kanabo développe ses formules en fonction des expériences des patients qui souffrent d’anxiété ou d’insomnie. Alors que la plupart des sociétés se focalisent sur les deux cannabinoïdes principaux, le THC et l CBD, Kanabo se penche sur l’ajustement de cannabinoïdes mineurs dans ses produits, le cannabinol, explique Tamir.

Le marché médical en pleine croissance manque toujours d’un dispositif d’inhalation médicale, ajoute Tamir.

« Les sociétés pharmaceutiques n’estiment pas que l’inhalation est quelque chose de médical », déplore-t-il.

La compagnie est en pleine négociation avec les régulateurs en Israël et espère obtenir l’accord pour ses produits en Israël et en Europe, bien que l’accord de la FDA soit bien plus difficile, selon Tamir.

Au début du mois, le gouvernement a fait le premier pour autoriser les sociétés israéliennes à exporter des produits liés au cannabis thérapeutique.

Les vaporisateurs de Kanabo, exposés à la conférence CannaTech à Tel Aviv, le 20 mars 2017. (Crédit : Luke Tress/Times of Israël)
Les vaporisateurs de Kanabo, exposés à la conférence CannaTech à Tel Aviv, le 20 mars 2017. (Crédit : Luke Tress/Times of Israël)

La conférence annuelle CannaTech aura lieu cette semaine à Tel Aviv. Des politiciens, des entrepreneurs, des chercheurs et autres présenteront leurs innovations et toutes les technologies liées au cannabis.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...