Kerry a demandé à Abbas et Netanyahu de ramener le calme
Rechercher

Kerry a demandé à Abbas et Netanyahu de ramener le calme

Le secrétaire d'Etat a répété que Washington "condamnait fermement les attaques terroristes contre des civils innocents et soutenait le droit d'Israël à défendre ses ressortissants"

Le secrétaire d'Etat américain John Kerry lors d'une audience devant la Commmission des Affaires étrangères de la Chambre des Représentants le 28 juillet 2015 à Washington (Crédit: Olivier Douliery / Getty Images / AFP)
Le secrétaire d'Etat américain John Kerry lors d'une audience devant la Commmission des Affaires étrangères de la Chambre des Représentants le 28 juillet 2015 à Washington (Crédit: Olivier Douliery / Getty Images / AFP)

Le secrétaire d’Etat américain John Kerry a parlé séparément jeudi et vendredi au président palestinien Mahmoud Abbas et au Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu et leur a demandé d’oeuvrer à ramener le calme en Israël et dans les Territoires, a indiqué vendredi un diplomate américain.

Lors de ses conversations téléphoniques, M. Kerry, arrivé vendredi soir à Milan (Italie), a précisé à M. Abbas qu’il « espérait » se rendre au Proche-Orient « au moment opportun », et a discuté avec Netanyahu d’une éventuelle rencontre « en Europe dans un proche avenir », selon ce haut responsable du département d’Etat.

A Abbas, qu’il a eu au téléphone jeudi, le chef de la diplomatie américaine a fait part de sa « profonde inquiétude devant la dernière vague de violences et a offert son aide afin de tenter de ramener le calme, dès que possible », selon le compte-rendu qu’en a fait le diplomate américain auprès de quelques journalistes voyageant avec M. Kerry.

Le secrétaire d’Etat « a réaffirmé l’importance d’empêcher davantage de violence et d’éviter les actions, accusations et rhétorique qui font monter les tensions ».

Les Etats-Unis, médiateurs historiques dans le conflit israélo-palestinien, « demeureront impliqués dans les efforts visant à ramener le calme », a encore expliqué le cadre du département d’Etat.

Avec le chef du gouvernement israélien, John Kerry a eu vendredi une « discussion constructive sur la meilleure manière de mettre fin à la dernière vague de violences ». Le secrétaire d’Etat a répété à son interlocuteur que Washington « condamnait fermement les attaques terroristes contre des civils innocents et soutenait le droit d’Israël à défendre ses ressortissants ».

M. Kerry a également proposé à M. Netanyahu son aide pour rétablir le calme en Israël et dans les Territoires palestiniens.

Avant que ces appels ne soient rendus publics, le président américain Barack Obama a exprimé vendredi son inquiétude face à la flambée de violences entre Israéliens et Palestiniens.

Des dizaines de Palestiniens ont incendié vendredi le tombeau de Joseph à Naplouse, site sacré du judaïsme dans le nord de la Cisjordanie.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...