Israël en guerre - Jour 196

Rechercher

Khamenei salue le chef du Hamas pour avoir retourné l’opinion mondiale contre Israël

L'Iran a félicité Haniyeh d'avoir placé "la Palestine au centre des préoccupations du monde", niant le coût humain infligé par le groupe terroriste aux Gazaouis pour y parvenir

Un homme brandit une bannière anti-Israël lors d'une manifestation sur la place de Palestine à Téhéran, le 24 mars 2024 (Crédit : AFP)
Un homme brandit une bannière anti-Israël lors d'une manifestation sur la place de Palestine à Téhéran, le 24 mars 2024 (Crédit : AFP)

Le guide suprême iranien Ali Khamenei a félicité le chef du bureau politique du Hamas, Ismail Haniyeh, pour avoir réussi à mobiliser la communauté internationale pour soutenir les Palestiniens et condamner Israël, déclarant que la propagande du groupe avait été plus efficace que les tentatives d’Israël de rallier le soutien international, selon les médias iraniens semi-officiels.

« Malgré les souhaits de l’ennemi, le groupe a réussi à placer la Palestine au centre des préoccupations du monde », a affirmé Khamenei, qui a insisté sur la nécessité de redoubler d’efforts pour renforcer le soutien au groupe terroriste palestinien.

Il a tenu les mêmes propos lors d’une rencontre séparée avec le président iranien Ebrahim Raïssi.

« Aujourd’hui, grâce à la résistance acharnée et à la détermination du peuple opprimé et puissant de Gaza, la question de la Palestine a dépassé le cadre du monde islamique et est devenue le problème mondial de l’humanité. Les peuples du monde entier détestent de tout leur cœur le régime sioniste criminel et son principal soutien, les États-Unis. Ils adorent le peuple opprimé de Gaza », a indiqué Raïssi, cité par les médias d’État.

Raïssi a également affirmé que les pays arabes qui avaient normalisé leurs relations avec Israël se retrouvaient en mauvaise posture, décrivant la guerre d’Israël contre le Hamas comme le plus grand génocide de l’histoire du monde.

Le Hamas a été accusé par Israël et d’autres pays d’utiliser les civils de Gaza comme boucliers humains et de poursuivre une stratégie visant à exacerber leurs souffrances tout au long de la campagne militaire israélienne afin de faire d’Israël un paria sur la scène internationale.

La guerre a éclatée suite à l’assaut meurtrier du groupe terroriste sur le sud d’Israël, au cours duquel il a massacré près de 1 200 personnes et en a enlevé 253 autres qu’il a emmenées en otages dans la bande Gaza, où 134 s’y trouvent encore.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.