Rechercher

Kiryat Ata : arrestation d’un homme suspecté d’avoir poignardé sa mère à mort

La police a été informée qu'un homme nu errait dans un immeuble résidentiel, un couteau à la main ; le corps d'une femme blessée à la tête a été retrouvé dans la cage d'escalier

La scène à Kiryat Ata où une femme de 62 ans a été retrouvée poignardée à mort dans la cage d'escalier d'un immeuble résidentiel, le 7 mai 2022. (Crédit: Magen David Adom)
La scène à Kiryat Ata où une femme de 62 ans a été retrouvée poignardée à mort dans la cage d'escalier d'un immeuble résidentiel, le 7 mai 2022. (Crédit: Magen David Adom)

Une femme de 62 ans a été poignardée à mort aux premières heures de vendredi dans la ville de Kiryat Ata, dans le nord du pays.

Le fils de la victime, âgé de 42 ans, a été arrêté pour suspicion de meurtre.

La police a été appelée sur les lieux après avoir appris que le suspect se promenait dans un immeuble résidentiel, nu, un couteau à la main.

Les agents ont procédé à une fouille de l’immeuble ; le corps de la femme a été retrouvé dans la cage d’escalier. Elle aurait été poignardée à la tête, selon les rapports de police.

Le site d’information Ynet a déclaré que la police partait du principe que le suspect est atteint de troubles mentaux.

Le mois dernier, un homme de 30 ans a été arrêté parce qu’il était soupçonné d’avoir tué sa mère à son domicile, dans le centre d’Israël. L’homme s’est présenté à un poste de police à Lod, et a dit aux agents qu’il avait tué sa mère de 60 ans. Il les a dirigés vers le domicile, où le corps a été retrouvé.

Les militants déplorent depuis longtemps l’inaction face aux violences contre les femmes en Israël, en particulier dans les cas déjà connus des autorités.

En novembre, la ministre des Transports Merav Michaeli, qui préside également une nouvelle commission ministérielle sur l’égalité hommes-femmes, a annoncé l’affectation de 155 millions de shekels à un plan national de lutte contre la violence à l’égard des femmes.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...