Rechercher

Lod : Un homme arrêté après avoir avoué le meurtre de sa mère âgée de 60 ans

L'homme de 30 ans s'est présenté au poste de police pour avouer et indiquer où se trouvait le corps

Agents de police sur les lieux d'un meurtre présumé à Lod, le 23 avril 2022. (Crédit: Police israélienne)
Agents de police sur les lieux d'un meurtre présumé à Lod, le 23 avril 2022. (Crédit: Police israélienne)

Un homme de 30 ans a été arrêté samedi matin car il est soupçonné d’avoir tué sa mère à son domicile dans le centre d’Israël, a déclaré la police.

L’homme s’est présenté à un poste de police à Lod, et a dit aux agents qu’il avait tué sa mère de 60 ans. Il les a dirigés vers le domicile, où le corps a été retrouvé.

« Lorsque nous sommes entrés dans l’appartement, nous avons vu que la femme [était] inconsciente. Nous avons effectué des tests médicaux mais elle ne présentait aucun signe vital, et nous n’avons eu d’autre choix que de prononcer son décès », a décrit Fadi Hamdan, secouriste du Magen David Adom.

Le nom de la victime n’a pas été précisé.

La police a déclaré que des agents avaient recueilli des preuves sur les lieux et enquêtaient sur les circonstances de ce meurtre apparent.

Les militants déplorent depuis longtemps l’inaction face aux violences contre les femmes en Israël, en particulier dans les cas déjà connus des autorités.

En novembre, la ministre des Transports Merav Michaeli, qui préside également une nouvelle commission ministériel sur l’égalité hommes-femmes, a annoncé l’affectation de 155 millions de shekels à un plan national de lutte contre la violence à l’égard des femmes.

En juillet, le ministre des Finances Avigdor Liberman a ordonné que 55 millions de shekels soient immédiatement alloués aux efforts de prévention et de traitement de la violence domestique. Les fonds ont été affectés au financement partiel du plan national de prévention de la violence domestique du ministère des Affaires sociales, qui, bien qu’approuvé en 2017, a vu moins de la moitié des fonds prévus transférés pour sa mise en œuvre.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...