La Banque Scotia s’associera à 2 entreprises israéliennes pour accélérer sa transformation numérique
Rechercher

La Banque Scotia s’associera à 2 entreprises israéliennes pour accélérer sa transformation numérique

"Cette alliance nous donnera accès à l'écosystème de l'innovation israélien, notamment au savoir-faire reconnu de ses entreprises en matière de cybersécurité et de lutte contre la fraude," a affirmé la banque canadienne

Illustration des investisseurs de Team8, en janvier 2017 (Autorisation)
Illustration des investisseurs de Team8, en janvier 2017 (Autorisation)

La Banque Scotia a annoncé la semaine dernière qu’elle s’associait à deux entreprises israéliennes chefs de file du secteur des technologies, Viola Group et Team8. Ces partenariats renforceront la position de la Banque Scotia à la tête de l’écosystème mondial de l’innovation, accéléreront le développement de ses capacités technologiques et feront passer l’expérience client ainsi que son expertise dans le domaine de la cybersécurité à un niveau supérieur.

La Banque Scotia achètera des parts du fonds Viola FinTech, un fonds de capital-risque qui investira dans des entreprises technologiques israéliennes, européennes et nord-américaines à différents stades de croissance. Il s’associera à d’autres investisseurs de fonds de capital-risque et de capital privé et d’institutions financières de rang mondial.

Leur objectif est de créer une valeur mutuelle en comblant le fossé entre les institutions financières et les jeunes entreprises. Le fonds est dirigé par Avi Zeevi, le professeur Daniel Tsiddon et Tomer Michaeli, une équipe exceptionnellement expérimentée qui a fait ses preuves dans le domaine bancaire, l’entrepreneuriat et les placements.

« Nous sommes enchantés de ce partenariat avec Viola Group, qui accélérera la transformation numérique de la Banque et nous offrira l’occasion de travailler avec les entreprises technologiques les plus prometteuses de la planète, déclare Ignacio Deschamps, chef, Opérations internationales et Transformation numérique à la Banque Scotia. Cette alliance nous donnera accès à l’écosystème de l’innovation israélien, notamment au savoir-faire reconnu de ses entreprises en matière de cybersécurité et de lutte contre la fraude, grâce à l’expérience entrepreneuriale et opérationnelle unique de Viola Group. »

« Nous sommes honorés de travailler avec une institution financière de classe mondiale comme la Banque Scotia qui s’engage réellement dans l’innovation et envers ses clients dans le monde, déclare le professeur Daniel Tsiddon, commandité de Viola Fintech. Nous voyons déjà les fruits que porte cette collaboration à long terme, et nous avons hâte de travailler avec la Banque Scotia pour accélérer l’intégration d’idées novatrices. »

La Banque Scotia travaillera par ailleurs avec Team8, le groupe de réflexion sur la cybersécurité et la plateforme de création d’entreprises le plus prestigieux d’Israël, afin de favoriser l’innovation dans ce domaine grâce à la mise en commun de connaissances, d’analyses et de méthodologies. Un représentant de la Banque Scotia siégera au conseil consultatif de Team8 en compagnie des responsables de la sécurité des données d’autres institutions financières internationales.

« Nous sommes impatients de collaborer avec Team8 afin de renforcer nos capacités technologiques et notre savoir-faire dans le domaine de la cybersécurité, des atouts essentiels à la transformation numérique de la Banque Scotia, indique Michael Zerbs, chef, Services technologiques à la Banque Scotia. Ce partenariat nous donnera un meilleur accès à l’écosystème israélien mondialement reconnu de la cybersécurité et de la prévention de la fraude. »

« Nous sommes ravis du rôle que jouera la Banque Scotia dans notre modèle unique de création d’entreprises afin de résoudre les grands problèmes de cybersécurité. Ce partenariat est vraiment avantageux pour toutes les parties, explique Nadav Zafrir, chef de la direction et cofondateur de Team8 et ancien commandant de l’unité 8200 du renseignement israélien. « En se joignant à notre conseil consultatif et en soutenant notre groupe de chefs de la sécurité de l’information, la Banque Scotia démontre son engagement profond envers notre vision commune d’un partenariat avec le secteur d’activité dans le but de renforcer la résilience au sein des organisations. Les connaissances et l’expérience de la Banque ajoutent beaucoup de crédibilité à notre approche. »

Israël est réputé pour être la « nation des jeunes entreprises » et l’un des lieux de prédilection des entreprises de technologie de pointe et de l’innovation. Les partenariats nommés ici s’insèrent dans une vaste stratégie de transformation numérique adoptée par la Banque, qui couvre de multiples régions et prévoit différentes alliances stratégiques, comme les relations qu’elle entretient déjà avec QED Investors, Georgian Partners et ScaleUP Ventures dans le domaine du capital-risque. La mise en œuvre de cette stratégie a également favorisé la création d’usines numériques au Canada, au Mexique, au Chili, en Colombie et au Pérou, ainsi que l’établissement de partenariats avec des établissements d’enseignement.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...