La « bière de l’amitié » entre l’Allemagne et Israël
Rechercher

La « bière de l’amitié » entre l’Allemagne et Israël

En l’honneur du 70ème anniversaire d’Israël, la Brasserie Alexandre d’Emek Hefer et la Faust Brauhaus de Bavière ont fait équipe pour créer une nouvelle bière

Raphael Ahren est le correspondant diplomatique du Times of Israël

Des invités goûtent la nouvelle bière germano-israélienne appelée "70" à la résidence de l'ambassadeur allemand en Israël Clemens von Goetze à Herzliya, le 19 juillet 2018 (Crédit : Raphael Ahren/TOI)
Des invités goûtent la nouvelle bière germano-israélienne appelée "70" à la résidence de l'ambassadeur allemand en Israël Clemens von Goetze à Herzliya, le 19 juillet 2018 (Crédit : Raphael Ahren/TOI)

Puisque toutes les autres options ont échoué pour apporter la paix au Moyen-Orient, peut-être que la bière sera plus efficace.

C’est en tout cas ce qu’a suggéré le brasseur israélien Ori Sagy la semaine dernière lors du lancement officiel d’une nouvelle variété de bière qu’il a créée avec un collègue allemand. La nouvelle bière, appelée 70″, n’était pas un projet en faveur de la coexistence arabo-israélienne, mais il s’agissait plutôt d’une coopération entre l’Allemagne et Israël pour célébrer le 70ème anniversaire de l’Etat juif.

« L’amitié entre les Allemands et les Israéliens est connue. Ce n’est pas une grande nouvelle. Je voudrais regarder vers l’avenir et penser que si les gens au Moyen-Orient boivent plus de bière, des sentiments d’amitié vont bientôt se développer dans cette région », a-t-il dit jeudi soir à la résidence de l’ambassadeur d’Allemagne en Israël.

« Alors je vous encourage tous à travailler ensemble pour créer de nouvelles bières, et faisons la paix. Santé ! »

L’ambassade allemande à Tel Aviv a passé les derniers mois à réfléchir sur comment elle pourrait fêter les 70 ans d’Israël, s’est souvenu jeudi soir Clemens von Goetze, l’ambassadeur allemand en Israël sur le départ, en tenant à la main un verre de la nouvelle bière.

« Donner des cadeaux n’est pas suffisant. On doit faire des choses ensemble, a-t-il déclaré. Cette bière est un très bon exemple de notre force quand nous travaillons ensemble. Il ne s’agit pas seulement de coopérer, mais bien de combiner nos forces, même lors qu’il est question de bière ».

L’ambassade allemande a initié et « soutenu avec enthousiasme » la création de « 70 », pouvait-on lire sur des dessous de verres distribués à la réception.

Mais même lors d’une réception légère consacrée à la nouvelle « bière de l’amitié », et au cours de laquelle plusieurs diplomates et autres dignitaires ont pu déguster la « 70 » à la pression, von Goetze a brièvement fait référence à la Shoah.

« Aucuns pays n’est divisé et lié par une catastrophe comme la Shoah, mais nous le sommes, a-t-il dit. Et tout ce que nous avons pu développer entre nos deux nations lors des 53 dernières années de relations diplomatiques et des 70 ans depuis la Shoah est remarquable, c’est un miracle de l’Histoire ».

Ori Sagy, de la brasserie Alexander à Emek Hefer, et Cornelius Faust de la brasserie allemande Bavaria travaillant à créer une nouvelle bière germano-israélienne appelée la « 70 » (Crédit : Omri Meron/Ambassade d’Allemagne)

A la fin juin, Sagy, de la Brasserie Alexandre à Emek Hefer, a accueilli son collègue Cornelius Faust de la Faust Brauhaus allemande, située à Miltenberg, en Bavière, pour créer une bière blonde spéciale en honneur de l’état juif.

« 70 » est une bière qui nous invite à « célébrer les bonnes relations, le bonheur et l’amitié », a déclaré Faust, s’exprimant en anglais avec un accent allemand très fort.

« Profitons-en ici et maintenant. Parlons et échangeons autour de cette bière et dans le même état d’esprit qui nous a servi pour la brasser ».

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...