La capsule spatiale BereshIt poursuit avec succès son chemin
Rechercher

La capsule spatiale BereshIt poursuit avec succès son chemin

Le vaisseau spatial israélien sur le point de se mettre en orbite lunaire jeudi et d'alunir le 11 avril

Les ingénieurs de Bereshit ont publié cette photo le 1er avril de la péninsule arabique à une altitude de 16 000 kilomètres, photographiée à partir des caméras externes du vaisseau spatial. (Avec l'aimable autorisation de Bereshit)
Les ingénieurs de Bereshit ont publié cette photo le 1er avril de la péninsule arabique à une altitude de 16 000 kilomètres, photographiée à partir des caméras externes du vaisseau spatial. (Avec l'aimable autorisation de Bereshit)

Le vaisseau spatial Bereshit a effectué avec succès les manœuvres finales afin de se positionner dans un endroit où il pourra se placer en orbite lunaire jeudi, ont annoncé l’équipe SpaceIL et Israël Aerospace Industries.

Les ingénieurs ont déclaré qu’ils ont activé les moteurs de l’engin spatial pendant 72 secondes tôt lundi matin, dans ce qui sera probablement l’une des dernières manœuvres avant la mise en orbite complexe de la Lune.

Jeudi, le vaisseau spatial atteindra l’orbite lunaire et devra activer les moteurs embarqués au bon moment pour entrer dans une orbite elliptique autour de la lune.

Bereshit qui possède quatre pieds, de la taille d’une petite voiture, en est à sa dernière et plus grande boucle elliptique autour de la Terre avant de s’engager sur l’orbite lunaire le 4 avril.

L’alunissage est prévu pour le 11 avril dans la mer de la Sérénité.

La manœuvre exige une précision extrême : si les moteurs ne sont pas activés assez longtemps, le vaisseau ne sera pas capturé par la faible attraction gravitationnelle de la lune. Si les moteurs sont activés trop longtemps, cela pourrait dépasser complètement la lune. Il y a une très petite fenêtre d’opportunité où l’orbite de la lune croise l’orbite elliptique de l’engin spatial.

Après avoir surmonté quelques petits ennuis avec une réinitialisation inattendue du système et quelques problèmes avec le système de navigation de poursuite stellaire, la capsule spatiale est dans les temps pour effectuer l’atterrissage.

Une simulation sur ordinateur montre la route que la capsule spatiale Beresheet prendra pour aller sur la Lune, avec une série d’ellipses plus grandes autour de la Terre jusqu’à atteindre une orbite autour de la Lune. (Avec l’aimable autorisation de SpaceIL)

Bereshit, qui signifie « Genèse » en hébreu, a décollé le 22 février de Cape Canaveral en Floride sur une fusée Falcon 9 de la société privée américaine SpaceX de l’entrepreneur Elon Musk.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...