Israël en guerre - Jour 195

Rechercher

La cérémonie du Prix Israël se déroulera à Sderot

Après une controverse, Eyal Waldman, un ardent critique du gouvernement, recevra son prix ; aucune femme ne figure parmi les lauréats

Vue aérienne de Sderot. (Crédit : Golan Sabag/Municipalité de Sderot)
Vue aérienne de Sderot. (Crédit : Golan Sabag/Municipalité de Sderot)

Le ministre de l’Education Yoav Kisch, responsable de l’organisation de l’événement, a annoncé jeudi que la cérémonie de remise du Prix Israël se tiendrait cette année pour la première fois à Sderot, près de la bande de Gaza, et non à Jérusalem.

Sderot a été l’une des villes durement frappées par les attaques du groupe terroriste palestinien du Hamas sur le sud d’Israël le 7 octobre, et a été pendant des années un symbole des communautés du sud d’Israël vivant sous la menace constante des tirs de roquettes en provenance de la bande de Gaza.

Cette décision a été critiquée par le maire de Jérusalem, Moshe Lion. Ce dernier a déclaré que le fait de déplacer la cérémonie de remise des prix hors de Jérusalem constituait « une déviation par rapport à la tradition qui veut que les cérémonies et les événements d’État se tiennent à Jérusalem ».

Il a affirmé que si « nos cœurs sont avec les résidents du sud et du nord, et malgré leur importance et leur centralité dans nos cœurs, il est important de s’assurer que tous les événements nationaux et d’État aient lieu dans la capitale d’Israël ».

L’annonce de jeudi a également énuméré six nouveaux lauréats pour la plus haute distinction civile d’Israël, tous des hommes. Parmi eux, l’homme d’affaires Eyal Waldman, ardent critique du gouvernement, recevra le Prix Israël de l’entrepreneuriat et de l’innovation technologique.

Waldman a fait l’objet d’une controverse en février, lorsque Kisch a annoncé qu’il annulait les catégories traditionnelles de prix en faveur de deux nouvelles catégories liées à la guerre. Kisch avait alors expliqué que cette décision avait été prise en raison de la guerre. Plusieurs médias israéliens ont néanmoins rapporté que d’autres considérations semblaient avoir pesé sur la décision de ne pas attribuer de prix à Waldman, un militant de premier plan opposé au programme de refonte du système judiciaire du gouvernement. La fille de Waldman a été assassinée lors du massacre au festival de musique Supernova le 7 octobre.

Face aux pressions intenses et aux recours devant la Haute Cour de justice contre la décision d’annuler la quasi-totalité des catégories de prix cette année, Kisch a annoncé la semaine dernière qu’il revenait sur sa décision, rétablissant les catégories traditionnelles en plus des catégories nouvellement créées.

Le grand rabbin séfarade Yitzhak Yosef, qui a remporté le prix pour la littérature et le droit toranique, a lui aussi suscité la controverse.

Yosef, le fils du défunt chef spirituel du parti Shas, Ovadia Yosef, est connu pour ses remarques très controversées. Il a fait la une des journaux au début du mois et a été vivement critiqué pour avoir déclaré que, si on les obligeait à effectuer leur service militaire dans l’armée israélienne, les communautés ultra-orthodoxes partiraient à l’étranger, alors même que la pression en faveur de la conscription des Haredim ne cesse de croître : « S’ils nous obligent à faire notre service militaire, nous irons tous à l’étranger. Nous achèterons un billet… Nous irons là-bas. »

Commentant l’absence de femmes parmi les lauréats annoncés jeudi, Kisch a déclaré : « Il n’y avait malheureusement aucune femme parmi les lauréats annoncés aujourd’hui, seulement des hommes. La discrétion en la matière est entre les mains des organisations et des membres des différents comités. J’espère qu’ils choisiront des femmes méritantes dans d’autres catégories ».

La Dr Cochav Elkayam-Levy, experte en droit international et en droits de l’homme, avait auparavant été annoncée comme lauréate de la nouvelle catégorie « Solidarité », pour son travail visant à attirer l’attention sur les crimes commis par le Hamas à l’encontre des femmes et des enfants lors des atrocités commises le 7 octobre.

Outre Waldman et Yosef, les lauréats annoncés jeudi sont les suivants Gershon Ben Shachar de l’Université hébraïque, pour la recherche en psychologie ; Hagai Bergman de l’Université hébraïque, pour la recherche en sciences de la vie ; Vitali Milman de l’Université de Tel Aviv, pour la recherche en mathématiques, informatique et ingénierie ; et Yaakov Ritov de l’Université hébraïque, pour la recherche en économie et statistiques.

Le Dr Chen Kugel, directeur de l’Institut national de médecine légale, a déjà été annoncé comme lauréat du prix de « l’Héroïsme civil », l’une des nouvelles catégories, pour son travail à la tête de l’institut et ses efforts pour identifier les personnes assassinées et tombées au combat depuis le 7 octobre.

Menachem Kalmanson et Itiel Zohar, de l’implantation d’Otniel en Cisjordanie, ont également été annoncés comme lauréats du prix dans la catégorie « Héroïsme civil », pour leur bravoure au combat et leur sauvetage de civils lors des événements du 7 octobre.

Le Prix Israël, la plus haute distinction civile israélienne, est décerné le jour de Yom HaAtsmaout, qui tombe cette année le 14 mai. La cérémonie se déroule généralement en présence de nombreux hauts dignitaires, dont le Président, le Premier ministre, le président de la Knesset, le président de la Cour suprême, le maire de Jérusalem et le ministre de l’Éducation.

Le processus d’attribution des prix se fait par le biais de nominations publiques, puis de décisions prises par des comités spécialisés. Des prix dans d’autres catégories doivent encore être annoncés, a indiqué le ministère de l’Éducation, notamment pour récompenser les contributions et les réalisations de toute une vie.

L’équipe du Times of Israël a contribué à cet article.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.