Israël en guerre - Jour 190

Rechercher

La Chine fustige les sanctions américaines « illégales » liées à l’armement iranien

La Chine "défendra résolument les droits et intérêts légitimes de ses entreprises et citoyens", a-t-elle assuré, sans préciser quelles mesures Pékin envisageait

La porte-parole de la diplomatie chinoise, Mao Ning, lors d'une conférence de presse. (Capture d'écran : YouTube)
La porte-parole de la diplomatie chinoise, Mao Ning, lors d'une conférence de presse. (Capture d'écran : YouTube)

La Chine a condamné jeudi les sanctions qu’elle juge « illégales » imposées par les Etats-Unis notamment contre des individus et entités accusés d’être impliqués dans le développement de missiles et de drones iraniens.

Ils se trouvent en Iran, à Hong Kong, en Chine et au Venezuela. Deux ressortissants chinois et un de Hong Kong figurent notamment sur cette liste publiée par le département du Trésor américain

Les sanctions prévoient notamment le gel des avoirs, détenus directement ou indirectement, des personnes concernées aux Etats-Unis et l’interdiction pour toute personne ou entité américaine ou réalisant des opérations avec le dollar américain de mener des transactions avec les personnes sanctionnées.

Pékin a sans surprise fustigé l’initiative.

« Nous sommes toujours fermement opposés aux sanctions unilatérales et illégales imposées par les Etats-Unis », a condamné une porte-parole de la diplomatie chinoise, Mao Ning, interrogée à ce sujet.

La Chine « défendra résolument les droits et intérêts légitimes de ses entreprises et citoyens », a-t-elle assuré, sans préciser quelles mesures Pékin envisageait.

« Les Etats-Unis restent déterminés dans leur engagement à lutter contre la menace que représente l’acquisition, le développement et la prolifération par l’Iran de missiles, drones et autres armes », indique le Trésor américain.

Outre des citoyens de Chine et de Hong Kong, les sanctions concernent des responsables iraniens, des entreprises ainsi qu’un navire battant pavillon vénézuélien, considéré comme ayant servi au transit de missiles iraniens livrés au gouvernement vénézuélien.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.