La députée suspendue du Labour quitte son groupe de travail sur l’antisémitisme
Rechercher

La députée suspendue du Labour quitte son groupe de travail sur l’antisémitisme

Naz Shah a décidé de se mettre en retrait de ses charges parlementaires "jusqu'à ce que les problèmes actuels soient résolus"

Naz Shah prend la parole à la Chambre des communes, le 27 avril 2016 (Crédit : capture d'écran du Guardian)
Naz Shah prend la parole à la Chambre des communes, le 27 avril 2016 (Crédit : capture d'écran du Guardian)

La députée travailliste suspendue pour des messages Facebook anti-Israël quitte le groupe de travail parlementaire enquêtant sur l’antisémitisme en Grande-Bretagne « jusqu’à ce que les problèmes actuels soient résolus ».

« Le comité a rencontré et a eu une discussion avec Naz Shah au sujet de ses commentaires récents. Naz Shah a demandé à être dispensée de toute nouvelle délibération du Comité spécial des affaires intérieures jusqu’à ce que les problèmes actuels soient résolus », affirme le président Keith Vaz, selon le média Politics Home.

« Elle ne prendra pas part à l’enquête sur l’antisémitisme ni à toute autre enquête et ne recevra aucun article », a-t-il dit.

« Cette décision prend effet immédiatement. Le comité soutient, à l’unanimité, la décision prise par Naz Shah ».

Shah a été suspendu du parti à la fin du mois dernier pour un post Facebook demandant la relocalisation d’Israël aux États-Unis.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...