La famille de Levinson disparu en Iran est “dévastée” qu’il ne fasse pas partie de l’échange de prisonniers
Rechercher

La famille de Levinson disparu en Iran est “dévastée” qu’il ne fasse pas partie de l’échange de prisonniers

Neuf ans après sa disparition, l’Iran continue à nier savoir où est Robert Levinson, sous-traitant de la CIA

Robert Levinson en novembre 2010. (Crédit : capture d'écran YouTube/HelpBob Levinson)
Robert Levinson en novembre 2010. (Crédit : capture d'écran YouTube/HelpBob Levinson)

WASHINGTON – Le juif américain Robert Levinson n’a pas été inclus dans l’échange de prisonniers avec l’Iran.

L’Iran a libéré samedi cinq Américains qu’il retenait en prison, dont quatre dans le cadre d’un échange de prisonniers qui comprenait la libération de Jason Rezaian, un journaliste du Washington Post emprisonné depuis 2014 pour des accusations d’espionnage.

En échange, les Etats-Unis ont abandonné les charges pesant sur sept Iraniens impliqués dans des violations de sanctions.

Levinson, 68 ans, originaire de Coral Springs, en Floride, a disparu depuis presque neuf ans. CNN a cité la famille de Levinson, qui a exprimé son bonheur pour les autres familles, mais a déclaré qu’elle était « dévastée » qu’il ne fasse pas partie des prisonniers libérés.

Sa famille a reconnu que ces dernières années, Levinson, père de sept enfants, travaillait pour la CIA dans une opération secrète au moment où il a disparu de l’île iranienne de Kish.

Levinson est un détective privé et un ancien agent du FBI. Pendant des années, il a été annoncé qu’il travaillait en tant qu’enquêteur privé quand il a disparu.

En 2013, le Washington Post et l’Associated Press ont révélé qu’il travaillait alors pour la CIA et était rémunéré par elle pour des missions. Selon les mêmes sources, il se serait rendu sur place pour rencontrer un prétendu informateur en Iran, dans l’espoir de glaner des informations sur le programme nucléaire iranien.

« Bob Levinson n’était pas un employé du gouvernement américain quand il a disparu en Iran », s’était contenté de dire le porte-parole de la Maison Blanche, en 2013.

Le FBI avait annoncé en mars 2015 qu’il portait à cinq millions de dollars la récompense pour toute information qui conduirait à la localisation et au retour aux Etats-Unis de Robert Levinson, disparu mystérieusement il y a neuf ans en Iran. Le 6 mars 2012, cinq ans après la disparition de l’ex-agent du FBI, la récompense avait été fixée à un million de dollars.

L’Iran a nié toute implication officielle dans sa disparition, et le Washington Post a cité un fonctionnaire américain anonyme déclarant que dans le cadre de l’accord d’échange, l’Iran « s’engageait à continuer à coopérer avec les Etats-Unis pour déterminer la localisation de Robert Levinson ».

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...