Israël en guerre - Jour 292

Rechercher

La famille de Manny Godard, tué le 7 octobre, informée que le Hamas détient sa dépouille

Selon Ynet, s'il avait été établi que Godard avait été tué le 7 octobre, aucune annonce officielle n'avait permis de déterminer l'endroit où se trouvait son corps sans vie jusqu'à aujourd'hui

Manny Godard. (Autorisation)
Manny Godard. (Autorisation)

La famille de Manny Godard a été informée que ce dernier avait été assassiné et que sa dépouille est actuellement entre les mains des terroristes à Gaza, a fait savoir jeudi le kibboutz Beeri.

Selon le site d’information Ynet, s’il avait d’ores et déjà été établi que Godard avait été tué en date du 7 octobre, aucune annonce officielle n’avait permis de déterminer l’endroit où se trouvait son corps sans vie jusqu’à ce jour.

En cette matinée maudite de samedi, Ayelet avait appelé l’un de leurs enfants en lui disant que Manny avait été tué et qu’elle se cachait dans les buissons pour échapper aux terroristes. Elle ne donnera plus jamais de nouvelles. Son corps a été retrouvé et identifié deux semaines plus tard, mais celui de Manny n’avait pas été retrouvé.

Malgré l’absence de dépouille, la famille a organisé des funérailles pour Manny et Ayelet le 29 octobre, à Palmahim.

Manny et Ayelet Godard ont laissé derrière eux quatre enfants, Mor, Gal, Bar et Goni, et six petits-enfants.

Le kibboutz Beeri avait été la communauté la plus durement touchée lors du massacre commis par le Hamas, le 7 octobre – des milliers de terroristes avaient franchi la frontière séparant Israël et la bande de Gaza et ils avaient tué 1 200 personnes, des civils en majorité. Ils avaient aussi kidnappé 253 personnes, prises en otage de la bande de Gaza.

Un éloge funèbre publié sur le site web du kibboutz avait rappelé qu’Ayelet était une éducatrice de longue date, « une enseignante spéciale, une enseignante d’autrefois, du genre à faire entrer la nature dans la classe et à faire sortir les enfants à l’extérieur », et qu’elle avait façonné tant de jeunes qui ont grandi au kibboutz et dans les environs. Elle était une « mère incroyable et une grand-mère vénérée », qui « croyait de tout son cœur au kibboutz et à ses membres, et participait activement à la vie du kibboutz ».

Manny, selon l’éloge funèbre du kibboutz, avait « l’amour du sport, de l’océan et des gens ». Il avait été joueur de football professionnel dans les années 1970 avant de s’engager dans l’armée et de participer à la Guerre de Kippour. Au kibboutz, il avait occupé divers postes, notamment à l’imprimerie, à l’épicerie locale du kibboutz, en tant qu’économiste en chef, et il était toujours là où se trouvait son cœur – en tant que maître-nageur.

Ayelet et Manny Godard, assassinés par des terroristes du Hamas, au kibboutz Beeri, le 7 octobre 2023 (Autorisation)

Leur fils Goni a écrit sur Facebook qu’ils étaient « des personnes au cœur d’or… Tout le monde voulait vous dire merci – merci pour toutes ces années où vous nous avez serrés dans vos bras et aimés. Merci pour le soutien et l’aide sans fin. Merci pour toutes les expériences que nous avons vécues avec vous… la liste est infinie. »

« Voici les personnes que vous étiez – des personnes qui répandaient la lumière dans toutes les directions, les personnes des personnes », a-t-il écrit. « Vous serez toujours, toujours, quoi qu’il arrive, une partie inséparable de nous.

Le couple fait partie des 1 200 personnes tuées le 7 octobre, lorsque des terroristes dirigés par le Hamas ont franchi la frontière en envahissant des bases militaires, des communautés locales et un festival de musique. 253 autres personnes ont été prises en otage.

Trente-deux des plus de 130 otages encore retenus par le Hamas ne seraient plus en vie.

En plus des morts confirmées, l’armée israélienne évalue des « renseignements non confirmés » selon lesquels au moins 20 autres otages pourraient avoir été tués, selon un récent article du New York Times.

Les familles des personnes décédées ont toutes été informées de leur décès, la majorité d’entre elles ayant été tuées le 7 octobre et leurs corps ayant été transportés à Gaza.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.