Rechercher

La Fondation pour la Mémoire de la Shoah appelle « à la mobilisation républicaine »

A moins d'une semaine du deuxième tour, la Fondation pour la Mémoire de la Shoah rappelle chacun à son "devoir moral"

Emmanuel Macron avec Jacques Fredj, directeur du mémorial de la Shoah de Paris, pendant une visite au mémorial, le 30 avril 2017. (Crédit : Philippe Wojazer/AFP)
Emmanuel Macron avec Jacques Fredj, directeur du mémorial de la Shoah de Paris, pendant une visite au mémorial, le 30 avril 2017. (Crédit : Philippe Wojazer/AFP)

En vue du deuxième tour de l’élection présidentielle la Fondation pour la Mémoire de la Shoah appelle « à la mobilisation républicaine ».

Et il y a urgence selon la Fondation « notre destin peut basculer ». Voter devient « un devoir moral » et plus seulement une « liberté fondamentale ».

« Pour la deuxième fois en 15 ans, un candidat extrémiste est au second tour des élections présidentielles françaises, rappelle le communiqué. Notre pays est, une fois encore, face à un choix crucial : rester fidèle à ses valeurs humanistes universelles ou suivre la pente de la xénophobie et du repli nationaliste. »

Dimanche dernier le Mémorial de la Shoah, chapeauté par la Fondation de la Mémoire de la Shoah, accueillait Emmanuel Macron venu rendre hommage aux victimes des nazis et de leurs affidés.

Il avait à cette occasion ciblé le Front national en évoquant ceux qui trouvent refuge dans « le relativisme (…) et le négationnisme ».

A son arrivée dimanche, le candidat En marche! a été applaudi par une petite foule rassemblée à l’entrée du mémorial et accueilli par le président du mémorial et le grand rabbin de France Haïm Korsia.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...