La France continuera à se battre pour la reconnaissance universelle du génocide arménien
Rechercher

La France continuera à se battre pour la reconnaissance universelle du génocide arménien

"Je me réjouis du vote du Bundestag de reconnaissance du génocide arménien", a déclaré Harlem Désir

Harlem Désir (Crédit : capture d'écran YouTube)
Harlem Désir (Crédit : capture d'écran YouTube)

Le secrétaire d’Etat français chargé des Affaires Européennes, Harlem Désir, a salué jeudi le vote des députés allemands sur le génocide arménien, qui a provoqué la fureur turque, et assuré que Paris continuerait à oeuvrer pour une reconnaissance universelle de ce génocide.

« Je me réjouis du vote du Bundestag de reconnaissance du génocide arménien. La France continuera à se battre pour la reconnaissance universelle du génocide arménien », a twitté Harlem Désir.

Les députés allemands ont adopté jeudi une résolution reconnaissant ce génocide, un vote dénoncé avec véhémence par la Turquie, qui a fustigé une « erreur historique » et immédiatement rappelé son ambassadeur en Allemagne pour « consultations ».

Ce vote complique des relations déjà tendues avec Ankara, partenaire clé mais difficile, en particulier sur la question cruciale de la crise migratoire en Europe.

Les relations sont déjà tendues avec Ankara sur l’application d’un accord controversé entre l’Union européenne et la Turquie, porté par Berlin, qui a permis de réduire considérablement l’afflux de migrants en Europe.

Les Arméniens estiment qu’un million et demi des leurs ont été tués de manière systématique à la fin de l’Empire ottoman. Nombre d’historiens et plus de vingt pays, dont la France, l’Italie et la Russie, ont reconnu qu’il y avait eu un génocide.

La Turquie affirme pour sa part qu’il s’agissait d’une guerre civile, doublée d’une famine, dans laquelle 300 000 à 500 000 Arméniens et autant de Turcs ont trouvé la mort.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...