La IFCJ fait un don de 2 M $ aux hôpitaux israéliens et au Magen David Adom
Rechercher

La IFCJ fait un don de 2 M $ aux hôpitaux israéliens et au Magen David Adom

L’International Fellowship of Christians and Jews a privilégié les hôpitaux en périphérie, ainsi que les personnes âgées

Un employé de l'équipe médicale du Magen David Adom à un site de testage de coronavirus de type drive-in à Tel Aviv, le 20 mars 2020 (Crédit : Gili Yaari/Flash90)
Un employé de l'équipe médicale du Magen David Adom à un site de testage de coronavirus de type drive-in à Tel Aviv, le 20 mars 2020 (Crédit : Gili Yaari/Flash90)

Organisation philanthropique américaine, la Fraternité internationale des chrétiens et des Juifs (International Fellowship of Christians and Jews) a annoncé dans un communiqué avoir fait un don de deux millions de dollars en faveur de l’achat d’équipements de santé en Israël afin de lutter contre l’épidémie de coronavirus.

Les dons ont été apportés à 15 hôpitaux situés en périphérie de villes israéliennes, et au Magen David Adom, service national d’intervention médicale d’urgence en Israël.

Ils serviront notamment à acheter des appareils respiratoires et à protéger davantage le personnel médical.

L’organisation a préféré privilégier les hôpitaux situés en périphérie, qui « reçoivent un soutien financier moindre » et « courent un risque accru d’effondrement en cas d’afflux de patients atteints du coronavirus ».

Outre ces dons, la Fraternité apportera également une aide aux personnes âgées, particulièrement vulnérables face à l’épidémie de coronavirus.

Afin de soutenir ces campagnes, l’organisation a lancé une campagne de levée de fonds, mobilisant des milliers de donateurs à travers le monde.

« Israël fait face à une urgence comme il ne l’a jamais connue, et nous sommes tous déterminés à aider les équipes médicales au premier plan dans cette lutte », a réagi Yael Eckstein, présidente de la Fraternité, fille du fondateur de l’organisation, le rabbin israélo-américain Yechiel Eckstein, décédé l’an dernier.

« Il s’agit d’un besoin urgent, et nous ferons tout ce que nous pouvons afin d’aider. Nous appelons tous nos amis à travers le monde entier à se joindre à nous et à contribuer de toutes les manières possibles », a-t-elle ajouté. « Nous sommes redevables envers nos donateurs qui ont déjà répondu à cet appel, alors même que le coronavirus constitue également une menace directe pour eux et leurs communautés. »

L’International Fellowship of Christians and Jews vise à promouvoir une meilleure compréhension et coopération entre chrétiens et Juifs et à susciter un large soutien à Israël. Elle récolte environ 120 millions de dollars par an, principalement de communautés chrétiennes, et a levé 1,8 milliard de dollars depuis sa fondation en 1983.

La Fondation Edmond de Rothschild avait annoncé jeudi qu’elle faisait un don de 50 millions de shekels « pour que les hôpitaux israéliens soient mieux préparés à freiner la propagation du coronavirus ».

Selon le dernier bilan des autorités sanitaires, 1 656 cas ont été confirmés porteurs du coronavirus en Israël, dont 31 dans un état grave. Un survivant de la Shoah est décédé vendredi et une femme de 67 ans est décédée mardi à Holon. Plus de 135 000 Israéliens sont en quarantaine.

Dans le monde, le nombre de personnes contaminées a atteint les 382 644. 16 587 sont décédées.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...