Israël en guerre - Jour 232

Rechercher

La jetée temporaire américaine à Gaza devrait coûter 320 M $

La porte-parole adjointe du ministère américain de la Défense, Sabrina Singh, indique qu'il s'agit d'une "estimation brute pour le moment"

Des travaux de constructions sur la côte du centre de Gaza dans le cadre d'un projet, chapeauté par les Américains, visant à faire entrer l'assistance humanitaire par le biais d'une jetée flottante, une image diffusée le 27 avril 2024. (Crédit : Département de l'Ingénierie et de la Construction du ministère de la Défense)
Des travaux de constructions sur la côte du centre de Gaza dans le cadre d'un projet, chapeauté par les Américains, visant à faire entrer l'assistance humanitaire par le biais d'une jetée flottante, une image diffusée le 27 avril 2024. (Crédit : Département de l'Ingénierie et de la Construction du ministère de la Défense)

La jetée temporaire construite sur les rives de Gaza par l’armée américaine pour accroître l’aide pouvant être acheminée dans la bande de Gaza devrait coûter quelque 320 millions de dollars aux États-Unis, a indiqué lundi le Pentagone.

« C’est notre estimation brute pour le moment, environ 320 millions de dollars », a déclaré à la presse la porte-parole adjointe du ministère américain de la Défense, Sabrina Singh.

La porte-parole a précisé que la somme représentait « le coût initial pour la jetée temporaire », dont la construction a débuté la semaine dernière.

Face aux restrictions sécuritaires d’Israël concernant la livraison d’aide humanitaire par voie terrestre dans une bande de Gaza en proie à la guerre contre le groupe terroriste palestinien du Hamas, Joe Biden avait annoncé début mars la mise en place d’un port artificiel.

L’aide humanitaire arrivera dans un premier temps à Chypre, où elle fera l’objet de vérifications, a précisé jeudi un haut responsable militaire américain.

Elle sera ensuite transférée sur une plateforme flottante au large de Gaza puis sur la jetée où elle sera prise en charge par des partenaires humanitaires et transportée dans l’enclave par camions.

Des camions égyptiens transportant de l’aide humanitaire à destination de la bande de Gaza, en attente à proximité du poste-frontière de Rafah, côté égyptien, le 23 mars 2024. (Crédit : Khaled Desouki/AFP)

Dimanche, la Maison Blanche a indiqué que la jetée devrait permettre d’ici « deux à trois semaines » d’acheminer davantage d’aide humanitaire à Gaza. Mais cet acheminement par mer ne pourra se substituer aux convois terrestres, a souligné John Kirby, porte-parole du Conseil de sécurité nationale.

La guerre a éclaté lorsque des terroristes dirigés par le Hamas ont pris d’assaut le sud d’Israël le 7 octobre, tuant près de 1 200 personnes, principalement des civils, tout en prenant 253 otages de tous âges, en commettant de nombreuses atrocités et en utilisant la violence sexuelle comme arme à grande échelle. La plus jeune victime avait 10 mois tandis que le plus jeune otage a un an.

Israël a répondu à cette attaque, la plus meurtrière de l’histoire du pays et la pire menée contre des Juifs depuis la Shoah par une opération aérienne suivie d’une incursion terrestre dans la bande de Gaza visant à anéantir le Hamas, à mettre fin à son règne de seize ans à Gaza et à libérer tous les otages.

Plus de 34 400 personnes seraient mortes à Gaza depuis le début de la guerre, selon le ministère de la Santé du Hamas. Les chiffres publiés par le groupe terroriste sont invérifiables, et ils incluraient ses propres terroristes et hommes armés, tués en Israël et à Gaza, et les civils tués par les centaines de roquettes tirées par les groupes terroristes qui retombent à l’intérieur de la bande de Gaza. Tsahal dit avoir éliminé 13 000 terroristes palestiniens dans la bande de Gaza, en plus d’un millier de terroristes qui ont pris d’assaut Israël le 7 octobre.

261 soldats israéliens ont été tués dans la bande de Gaza depuis le 27 octobre, début de l’incursion terrestre lancée en représailles à l’attaque barbare du Hamas menée le 7 octobre.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.