La Jordanie ferme le passage avec la Cisjordanie en raison du coronavirus
Rechercher

La Jordanie ferme le passage avec la Cisjordanie en raison du coronavirus

L'autorité israélienne de l'immigration dit que le côté israélien du pont Allenby reste ouvert ; la décision est due aux 25 cas de contagion dans le territoire palestinien

Illustration : Le pont Allenby (également connu sous le nom de pont du roi Hussein), un important point de passage terrestre entre Israël et la Jordanie. (Flash90)
Illustration : Le pont Allenby (également connu sous le nom de pont du roi Hussein), un important point de passage terrestre entre Israël et la Jordanie. (Flash90)

La Jordanie a fermé lundi le principal point de passage frontalier entre son territoire et la Cisjordanie, car le nombre de personnes infectées par le nouveau coronavirus a continué d’augmenter.

Ce développement est intervenu peu après qu’un porte-parole de l’Autorité palestinienne eut déclaré que le nombre de cas du virus diagnostiqués en Cisjordanie était passé à 25. L’AP a déjà déclaré l’état d’urgence sur la propagation du COVID-19, la maladie causée par le virus.

L’Autorité israélienne de la population et de l’immigration a déclaré qu’Amman a pris la décision concernant leur extrémité du pont, également connu sous le nom de pont du Roi Hussein, qui enjambe le Jourdain et relie la Cisjordanie à la Jordanie.

« Les Jordaniens ont fermé leur côté. Notre côté n’est pas fermé », a déclaré un porte-parole au Times of Israel.

L’unité de coordination de l’accès des Nations unies, qui contribue à faciliter la circulation des personnes et des biens à travers la frontière, a également confirmé la fermeture en déclarant que la circulation par le pont Allenby vers la Jordanie et la Cisjordanie ne serait autorisée que pour les Palestiniens et les résidents de Jérusalem-Est, a rapporté le journal britannique The Independent.

Les seules exceptions seraient les titulaires de documents de voyage des Nations unies ou de passeports diplomatiques, selon le rapport.

Les forces de sécurité palestiniennes portant des masques bloquent l’entrée de la ville de Bethléem en Cisjordanie, le 8 mars 2020. (Wisam Hashlamoun/Flash90)

Précédemment, le Premier ministre de l’Autorité palestinienne, Mohammad Shtayyeh, avait laissé entendre que les Palestiniens pourraient être contraints de demander à Israël de fermer le poste frontière d’Allenby.

« Nous pourrions être contraints de fermer le pont dans les jours à venir », a déclaré M. Shtayyeh lors d’une réunion du cabinet.

Shtayyeh a noté que toute démarche de ce type serait faite en coordination avec Israël et la Jordanie.

« Nous espérons que nous n’aurons pas à le faire », a-t-il déclaré.

Ibrahim Milhem, le porte-parole de Shtayyeh, a déclaré dans un SMS que le Premier ministre faisait spécifiquement référence au passage de la frontière d’Allenby entre la Cisjordanie et la Jordanie.

Israël contrôle la partie d’Allenby située en Cisjordanie, mais les Palestiniens et certains étrangers la traversent pour se rendre en Jordanie ou pour entrer en Cisjordanie.

Le Premier ministre de l’Autorité palestinienne, Mohammad Shtayyeh, s’exprimant lors d’une réunion de l’Internationale socialiste à Ramallah, le 30 juillet 2019. (Wafa)

Depuis l’apparition du coronavirus en Chine à la fin de l’année dernière, plus de 105 000 cas confirmés ont été signalés, selon l’Organisation mondiale de la santé (OMS). Le virus a tué plus de 3 550 personnes, la plupart en Chine, mais des cas ont été enregistrés dans 101 pays et territoires.

Le Premier ministre de l’Autorité palestinienne a également annoncé que le nombre total de personnes en Cisjordanie diagnostiquées avec le virus est passé de 19 à 20 – toutes à Bethléem.

Plus tard dans la journée de lundi, M. Milhem a déclaré que cinq personnes supplémentaires avaient été infectées par le virus, ce qui porte à 25 le nombre total de personnes infectées en Cisjordanie. Il a déclaré que l’un des cas nouvellement confirmés provenait de l’extérieur de Bethléem, dans la ville de Tulkarem, au nord de la Cisjordanie.

Peu après la confirmation par les autorités sanitaires palestiniennes des premiers cas en Cisjordanie, le président de l’AP, Mahmoud Abbas, a déclaré l’état d’urgence pour 30 jours.

Il y a eu 39 cas confirmés de COVID-39 en Israël, où des dizaines de milliers de personnes ont été mises en quarantaine après être rentrées de voyages à l’étranger ou avoir été en contact avec des personnes infectées.

La semaine dernière, la Jordanie a annoncé son premier cas de COVID-19, diagnostiqué chez un homme qui revenait d’un voyage en Italie. Une importante épidémie de cette maladie a éclaté en Italie, faisant plus de 350 morts. Les régions du nord de l’Italie ont été mises en confinement, obligeant quelque 15 millions de personnes à déserter les rues.

Judah Ari Gross a contribué à cet article.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...