Israël en guerre - Jour 145

Rechercher

La Knesset avance un projet de loi pour permettre l’interdiction d’Al-Jazeera

La mesure temporaire a été adoptée en première lecture par 25 voix contre 4 ; Israël se serait abstenu de fermer la chaîne pour ne pas irriter le Qatar ; une volonté politique sera donc nécessaire

Illustration : Un employé d'Al-Jazeera passant devant le logo de la chaîne au siège de Doha, au Qatar, en 2006. (Crédit : Kamran Jebreili/AP Photo/Archives)
Illustration : Un employé d'Al-Jazeera passant devant le logo de la chaîne au siège de Doha, au Qatar, en 2006. (Crédit : Kamran Jebreili/AP Photo/Archives)

Une mesure temporaire permettant au gouvernement de censurer les médias étrangers a été adoptée lundi en première lecture à la Knesset par 25 voix contre 4.

Selon les termes de ce projet de loi, le ministre des Communications sera habilité à fermer les réseaux étrangers opérant en Israël et à confisquer leur équipement si le ministre de la Défense estime que leurs émissions constituent « une menace réelle pour la sécurité de l’État ».

S’il est finalement adopté, le projet de loi – qui permettrait également de censurer le site web d’un réseau ciblé – permettra au ministre Shlomo Karhi de mettre à exécution sa menace de fermer la chaîne d’information qatarie Al-Jazeera, qui, selon lui, travaille contre les intérêts d’Israël en matière de défense et alimente le sentiment anti-Israël.

Il n’est pas certain que la nouvelle loi soit réellement nécessaire pour interdire Al-Jazeera, et il est largement admis que la raison pour laquelle Israël s’est abstenu de prendre la mesure de fermer la chaîne est de ne pas irriter le Qatar, qui finance Al-Jazeera.

En novembre, Karhi a affirmé qu’Al-Jazeera avait « photographié et publié » le positionnement de l’armée israélienne, « diffusé des annonces de nature guerrière du [groupe terroriste palestinien du] Hamas » et « déformé les faits d’une manière qui a incité des foules à l’émeute ».

Lundi matin, Tsahal a publié des images et des documents récupérés dans la bande de Gaza montrant que Mohamed Washah, un journaliste palestinien travaillant pour Al-Jazeera, semble également être un commandant de l’aile armée du groupe terroriste palestinien du Hamas.

« Le matin, c’est un journaliste de la chaîne Al-Jazeera, et le soir, un terroriste du Hamas », a écrit le lieutenant-colonel Avichay Adraee, porte-parole de Tsahal en langue arabe, dans un message posté dimanche sur X.

Le message inclut des photos montrant apparemment Washah en train de s’entraîner à l’utilisation d’armes anti-chars ainsi qu’à l’utilisation d’autres armes et d’un drone.

Emanuel Fabian et Jeremy Sharon ont contribué à cet article.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.