Israël en guerre - Jour 253

Rechercher

La lettre de Golda Meir aux familles en deuil la veille de la guerre de Kippour

"Votre peine est celle de la nation entière" ; le message de condoléance de la Première ministre d'alors retrouvée récemment sera vendue aux enchères à Jérusalem en décembre

La lettre qu'a adressée Golda Meir aux familles endeuillées à la veille de la guerre de Yom Kippour. (Crédit : maison d'enchères Kedem via JTA)
La lettre qu'a adressée Golda Meir aux familles endeuillées à la veille de la guerre de Yom Kippour. (Crédit : maison d'enchères Kedem via JTA)

Une lettre de condoléance adressée par Golda Meir, alors Première ministre, aux familles endeuillées à la veille de la guerre de Kippour a été découverte il y a peu.

Dans les années ayant suivi la création de l’État juif, il était de coutume que le Premier ministre en exercice entre en contact avec les familles de soldats tués, notamment en période de fêtes ou pour des occasions officielles. Golda Meir y tenait tout particulièrement et correspondait fréquemment avec les familles endeuillées en privé comme publiquement.

À la veille de la guerre de Kippour en 1973, elle a ainsi rédigé une lettre, datée du 5 octobre, aux familles ayant perdu des proches dans laquelle elle avait écrit : « Votre peine est celle de la nation entière… Notre principale préoccupation est de parvenir à la paix pour Israël. La mémoire de nos êtres chers nous encourage à faire tout ce qui est en notre pouvoir pour qu’il n’y ait pas d’autres victimes et que nous ne soyons plus en proie au deuil ».

Le lendemain éclatait la guerre de Kippour, qui a coûté la vie à 2 500 soldats israéliens.

La Première ministre Golda Meir et le ministre de la Défense Moshe Dayan, en 1973 (Crédit : Ron Frenkel/ GPO)

Golda Meir avait démissionné en avril 1974 sur fond de critiques publiques et de la perte de la confiance de son gouvernement.

Cette lettre sera vendue aux enchères par la maison Kedem en décembre à Jérusalem.

Maron Aran, l’un des propriétaires de Kedem, a indiqué dans un communiqué que ce document était parvenu « de façon inattendue » à la maison d’enchères peu avant Yom Kippour cette année. « Elle évoque, plus que tout autre chose ne le pourrait, la tragédie dont a souffert l’État d’Israël il y a 46 ans. Quelques heures après que la Première ministre a fait part de la peine d’Israël pour les victimes des guerres précédentes, une nouvelle guerre a éclaté », ajoutant des milliers de familles supplémentaires à la liste des personnes endeuillées.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.