Israël en guerre - Jour 253

Rechercher

La Libye libère quatre terroristes du Hamas détenus depuis 2016

Les quatre hommes affiliés au groupe terroriste palestinien, arrêtés à Tripoli en octobre 2016, sont partis pour le Qatar via Istanbul à bord d'un avion privé

Des personnes brandissant des pancartes et des drapeaux palestiniens lors d'une manifestation à Tripoli, capitale de la Libye, le 17 octobre 2023. (Crédit : Mahmud Turkia/AFP)
Des personnes brandissant des pancartes et des drapeaux palestiniens lors d'une manifestation à Tripoli, capitale de la Libye, le 17 octobre 2023. (Crédit : Mahmud Turkia/AFP)

Les autorités libyennes ont libéré vendredi quatre terroristes palestiniens du Hamas incarcérés depuis 2016 et qui purgeaient de lourdes peines de prison notamment pour « trafic d’armes » au profit du groupe terroriste au pouvoir dans la bande de Gaza, ont rapporté les médias locaux. Les quatre hommes – Marwan al-Ashqar et son fils Baraa, Mouayad Abed et Nasib Choubeir – avaient été arrêtés à Tripoli en octobre 2016. Leur arrestation avait été rendue publique quelques mois plus tard par le parquet libyen.

Ils avaient été condamnés en février 2019 par un tribunal de Tripoli à des peines allant de 17 à 22 ans de prison, selon les médias libyens, notamment pour trafic d’armes au profit du Hamas et activités de renseignement, selon les médias libyens.

Leur libération vendredi a été rapportée par plusieurs médias libyens qui ont précisé qu’elle avait eu lieu sur ordre du parquet à la suite d’une médiation menée par la Turquie. Aucune source officielle au sein du gouvernement d’unité nationale d’Abdelhamid Dbeibah à Tripoli n’a confirmé cette libération dans l’immédiat.

Selon des sites d’informations en ligne, les quatre terroristes de Hamas, qui étaient incarcérés dans la prison de Mitiga à Tripoli, sont partis vers Istanbul après leur libération à bord d’un avion privé et devaient s’envoler par la suite à destination du Qatar, siège du bureau politique du Hamas. Une photo les montrant à bord de l’avion a été publiée.

Leur libération survient en pleine guerre entre Israël et le Hamas, déclenchée après une attaque d’une ampleur inédite lancée par le groupe terroriste palestinien depuis la bande de Gaza et qui a fait plus de 1 200 morts, en majorité des civils, sur le sol israélien, selon les autorités israéliennes.

La Libye, plongée dans le chaos depuis la chute du dictateur Mouammar Kadhafi en 2011, est gouvernée par deux exécutifs rivaux : l’un à Tripoli (ouest), dirigé par Abdelhamid Dbeibah et reconnu par l’ONU, l’autre dans l’Est, incarné par le Parlement, affilié au camp du maréchal Khalifa Haftar.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.