La Liste arabe unie accuse le gouvernement du « lynchage cruel » d’un Erythréen
Rechercher

La Liste arabe unie accuse le gouvernement du « lynchage cruel » d’un Erythréen

Le Parti arabe condamne l’attaque terroriste de Beer Sheva et blâme une « incitation encouragée par l’Etat » qui a causé la mort d’un migrant

Images de la caméra de sécurité montrant un homme érythréen dans la station centrale d'autobus de Beer Sheva le 18 octobre, 2015. (Capture d'écran: Deuxième chaîne)
Images de la caméra de sécurité montrant un homme érythréen dans la station centrale d'autobus de Beer Sheva le 18 octobre, 2015. (Capture d'écran: Deuxième chaîne)

La Liste arabe unie a condamné lundi l’attentat terroriste meurtrier à la gare centrale d’autobus de Beer Sheva et a accusé « l’ambiance d’incitation et d’intimidation » encouragée par l’Etat, le tenant pour responsable de la mort d’un homme qui était sur les lieux, un migrant africain qui avait été à l’origine pris pour l’un des terroristes.

« Nous condamnons violemment et nous nous opposons à la fusillade et à la tuerie qui ont eu lieu à la gare routière de Beer Sheva », a déclaré lundi le parti dans une communiqué cité par Walla , un jour après qu’un Arabe israélien ait ouvert le feu dans la station, tuant un soldat de Tsahal et blessant 11 autres personnes.

« La lutte de la communauté arabe en Israël est un combat politique, populaire, public et parlementaire », a ajouté le parti.

La coalition des partis arabes a ensuite vivement critiqué le gouvernement en place, l’accusant d’encourager un environnement « d’incitation et d’intimidation contre la population arabe ».

La déclaration affirme que le « lynchage cruel » du demandeur d’asile érythréen qui avait été pris pour un terroriste, accidentellement abattu par un garde de sécurité puis violemment battu par une foule de badauds présents sur la scène du crime, serait le résultat de cette même atmosphère.

Peu de temps après l’attaque, la police a déterminé qu’ Haftom Zarhum, âgé de 29 ans, n’était pas lié à la fusillade meurtrière.

« Une fois de plus, nous demandons à la population, aux Arabes et aux Juifs d’être solidaires dans la lutte contre les horreurs de l’occupation et de la haine. La seule manière d’y parvenir est de mettre un terme à l’occupation et de parvenir à un accord de paix qui garantira l’indépendance et la justice pour nos deux peuples », conclut le communiqué.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...