Israël en guerre - Jour 225

Rechercher

La Maison Blanche dénonce l’antisémitisme des universités qui soutiennent le Hamas

Les actions des étudiants qui protestent contre Israël sur les campus universitaires américains depuis le début de la guerre de Gaza sont jugées "grotesques" et "antisémites"

Jacob Magid est le correspondant du Times of Israël aux États-Unis, basé à New York.

Les messages "Gloire à nos martyrs" et "Désinvestissement du génocide sioniste maintenant", entre autres messages anti-Israël projetés sur le côté d'un bâtiment sur le campus de l'Université George Washington, à Washington, le 24 octobre 2023. (Crédit : StopAntisemitism/X)
Les messages "Gloire à nos martyrs" et "Désinvestissement du génocide sioniste maintenant", entre autres messages anti-Israël projetés sur le côté d'un bâtiment sur le campus de l'Université George Washington, à Washington, le 24 octobre 2023. (Crédit : StopAntisemitism/X)

La Maison Blanche a dénoncé les actions « grotesques » et « antisémites » des étudiants qui protestent contre Israël sur les campus universitaires américains depuis le début de la guerre de Gaza.

« Il existe un schéma extrêmement inquiétant de messages antisémites véhiculés sur les campus universitaires », a déclaré le secrétaire de presse adjoint de la Maison Blanche, Andrew Bates, au Times of Israel.

« Au cours de la semaine dernière, nous avons assisté à des manifestations et à des déclarations sur les campus universitaires qui appellent à l’anéantissement de l’État d’Israël et au génocide du peuple juif. Des étudiants juifs ont même dû se barricader à l’intérieur de bâtiments »

Ces propos semblent être le plus loin que la Maison Blanche soit allée jusqu’à présent pour peser dans les débats sur Israël qui ont lieu sur les campus. Par le passé, Biden avait souligné l’importance d’autoriser les manifestations pacifiques tout en insistant sur le fait que les Américains arabes, juifs et musulmans devaient se sentir en sécurité.

Toutefois, l’escalade des incidents à travers le pays semble avoir conduit la Maison Blanche à s’exprimer avec plus de force. Mardi soir, des messages tels que « Gloire à nos martyrs », « Désinvestissement du génocide sioniste maintenant » et « Libérez la Palestine de la rivière à la mer » ont été projetés sur l’extérieur d’un bâtiment du campus de l’Université George Washington.

Hier soir, au Cooper Union College de New York, des étudiants juifs ont été enfermés dans la bibliothèque de leur établissement pendant 20 minutes, alors que des manifestants pro-palestiniens frappaient aux portes et criaient des slogans anti-Israël.

« Ces sentiments et actions grotesques choquent la conscience et retournent l’estomac. Ils rappellent également notre engagement qui ne peut être oublié : ‘plus jamais ça' », a souligné Bates.

« Délégitimer l’État d’Israël tout en faisant l’éloge des terroristes assassins du Hamas qui ont brûlé vifs des innocents, ou en prenant pour cible des étudiants juifs, c’est la définition de l’inacceptable – et la définition de l’antisémitisme. Le président Biden est fier d’avoir été un ennemi de l’antisémitisme et de la haine toute sa vie, et il le sera toujours », a ajouté le porte-parole de la Maison Blanche.

Jeudi, l’Anti-Defamation League (ADL) a également envoyé des lettres aux responsables de près de 200 universités pour leur demander d’enquêter sur leurs sections de Students for Justice in Palestine (SJP).

Les lettres affirment que certains éléments au sein de SJP pourraient être coupables de « violations potentielles de l’interdiction de soutenir matériellement une organisation terroriste étrangère ». Elles demandent aux universités d’enquêter sur les groupes étudiants pour savoir « s’ils ont des sources de financement inappropriées, s’ils ont violé le code de conduite de l’école, s’ils ont violé les lois de l’État ou les lois fédérales et/ou s’ils apportent un soutien matériel au Hamas ».

La lettre cite les déclarations et les messages de certains groupes étudiants justifiant ou soutenant l’attaque du Hamas, qui a tué et blessé des milliers de personnes et en a enlevé au moins 228, ainsi que les appels d’autres groupes à « démanteler » le sionisme sur les campus universitaires américains. Il cite également des documents du groupe national de coordination du SJP concernant des événements prévus dans le cadre de la « Journée de la résistance [nom que se donnent les groupes terroristes islamistes] », qui comprenaient des stratégies visant à recadrer les attaques du Hamas comme des actes de résistance légitime.

Un porte-parole de l’ADL a déclaré à la JTA que l’association « suit et dénonce depuis longtemps l’antisémitisme du SJP », mais que l’intensification des activités du groupe depuis les attaques du Hamas « nous a obligés à nous demander s’il n’avait pas franchi une ligne juridique très sérieuse ».

Le SJP fait l’objet d’une surveillance accrue depuis que ses branches ont joué un rôle de premier plan dans les activités anti-Israël sur les campus. Le gouverneur de Floride, Ron DeSantis, candidat républicain à l’élection présidentielle, a ordonné mardi la fermeture de toutes les branches du groupe d’étudiants dans le système universitaire de son État, une décision qui pourrait ouvrir l’État à des poursuites en matière de liberté d’expression.

La JTA a contribué à cet article.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.