La marine double ses batteries du Dôme de Fer pour contrer le Hezbollah
Rechercher

La marine double ses batteries du Dôme de Fer pour contrer le Hezbollah

Le changement permettra aux 4 corvettes construites en Allemagne de mieux défendre les champs de gaz contre les roquettes

Une corvette Saar 5 de la marine israélienne. Illustration. (Crédit : capture d'écran YouTube)
Une corvette Saar 5 de la marine israélienne. Illustration. (Crédit : capture d'écran YouTube)

La marine israélienne a décidé d’ajouter un système de défense anti-missile du Dôme de Fer sur ses quatre navires de guerre dont le rôle est notamment de défendre les plate-formes de gaz naturel de la Méditerranée en cas d’attaque, selon un article publié cette semaine.

Un officier de la marine a déclaré à Defense News que la décision avait été prise en raison de la menace accrue des roquettes de type Grad 122 mm et des projectiles de longue portée de l’arsenal du Hezbollah, groupe terroriste libanais.

Deux systèmes du Dôme de Fer seront installés sur chaque bateau, au lieu d’un seul. Chaque système sera capable de tirer jusqu’à 20 missiles anti-roquettes.

Le missile sol-air Barak 8, développé en collaboration par l’Inde et Israël, sera utilisé pour défendre les navires et les plate-formes offshores des armes aéroportées plus sophistiquées, selon l’article.

La Marine israélienne teste son nouveau missile de défense Barak 8, le 26 novembre 2015. Illustration. (Crédit : unité des portes-paroles de l'armée)
La Marine israélienne teste son nouveau missile de défense Barak 8, le 26 novembre 2015. Illustration. (Crédit : unité des portes-paroles de l’armée)

Ce changement pourrait retarder l’arrivée prévue en 2019 ou 2020 de la première des quatre corvettes Saar 6, qui sont construites en Allemagne, a indiqué Defense News.

Israël a signé un accord de 430 millions d’euros avec ThyssenKrupp en 2015 pour la construction de quatre corvettes. Le gouvernement allemand finance un tiers du coût des navires.

Comme les corvettes arriveront avec un intervalle de six mois, il faudra 18 mois pour que les vaisseaux soient prêts à prendre la mer.

En attendant, la marine utilise l’INS Lahav, une corvette Saar 5 conçue en Israël et construite aux Etats-Unis.

« Sur une seule plate-forme, nous placerons un nouveau radar et deux systèmes d’interception différentes, qui sont tous à la pointe de la technologie », a déclaré l’officier naval à Defense News.

« Les risques sont immenses, mais avec ce que nous faisons sur Lahav, nous apprenons à réduire les risques  », a-t-il précisé.

David Shimron, l'avocat personnel du Premier ministre Benjamin Netanyahu, pendant une conférence de presse du Likud à Tel Aviv, en février 2015. (Crédit : Flash90)
David Shimron, l’avocat personnel du Premier ministre Benjamin Netanyahu, pendant une conférence de presse du Likud à Tel Aviv, en février 2015. (Crédit : Flash90)

Les corvettes Saar 6 sont au centre d’une affaire de corruption surnommée « Affaire 3 000 », dans laquelle David Shimron, l’avocat personnel du Premier ministre Benjamin Netanyahu, est soupçonné d’avoir utilisé ses relations avec le dirigeant israélien pour peser sur des accords maritimes entre le ministère de la Défense et ThyssenKrupp portant sur plusieurs milliards de dollars.

Netanyahu ne serait pas impliqué personnellement dans cette enquête.

Le bureau du procureur de l’Etat a ouvert une enquête criminelle sur le sujet le mois dernier, quand le procureur général, Avichai Mandelblit, a estimé qu’il y avait suffisamment de preuves et de témoignages.

L’équipe du Times of Israël a contribué à cet article.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...