La nouvelle « Miss survivante de la Shoah » d’Israël a été élue à 93 ans
Rechercher

La nouvelle « Miss survivante de la Shoah » d’Israël a été élue à 93 ans

Tova Ringer, qui a perdu toute sa famille à Auschwitz, a remporté le concours de beauté annuel à Haïfa dédié aux survivants du génocide nazi

  • Tova Ringer, une survivante de la Shoah âgée de 93 ans, remporte le concours de beauté "Miss Survivante de la Shoah" dans la ville de Haïfa, au nord d'Israël, le 14 octobre 2018. (Hadas Parush/Flash90)
    Tova Ringer, une survivante de la Shoah âgée de 93 ans, remporte le concours de beauté "Miss Survivante de la Shoah" dans la ville de Haïfa, au nord d'Israël, le 14 octobre 2018. (Hadas Parush/Flash90)
  • Des survivantes de la Shoah en coulisses lors d'un concours de beauté dans la ville de Haïfa, au nord d'Israël, le 14 octobre 2018. (Hadas Parush/Flash90)
    Des survivantes de la Shoah en coulisses lors d'un concours de beauté dans la ville de Haïfa, au nord d'Israël, le 14 octobre 2018. (Hadas Parush/Flash90)
  • Des survivantes de la Shoah participent à un concours de beauté, dans la ville de Haïfa, au nord d'Israël, le 14 octobre 2018. (Hadas Parush/Flash90)
    Des survivantes de la Shoah participent à un concours de beauté, dans la ville de Haïfa, au nord d'Israël, le 14 octobre 2018. (Hadas Parush/Flash90)
  • Tova Ringer, une survivante de la Shoah âgée de 93 ans, remporte le concours de beauté "Miss Survivante de la Shoah" dans la ville de Haïfa, au nord d'Israël, le 14 octobre 2018. (Hadas Parush/Flash90)
    Tova Ringer, une survivante de la Shoah âgée de 93 ans, remporte le concours de beauté "Miss Survivante de la Shoah" dans la ville de Haïfa, au nord d'Israël, le 14 octobre 2018. (Hadas Parush/Flash90)
  • Des survivantes de la Shoah participent à un concours de beauté, dans la ville de Haïfa, au nord d'Israël, le 14 octobre 2018. (Hadas Parush/Flash90)
    Des survivantes de la Shoah participent à un concours de beauté, dans la ville de Haïfa, au nord d'Israël, le 14 octobre 2018. (Hadas Parush/Flash90)
  • Des survivantes de la Shoah participent à un concours de beauté, dans la ville de Haïfa, au nord d'Israël, le 14 octobre 2018. (Hadas Parush/Flash90)
    Des survivantes de la Shoah participent à un concours de beauté, dans la ville de Haïfa, au nord d'Israël, le 14 octobre 2018. (Hadas Parush/Flash90)

Une dame de 93 ans qui a survécu au camp de concentration d’Auschwitz pendant la Seconde Guerre mondiale a été couronnée « Miss survivante de la Shoah » dimanche dans un concours de beauté particulier dans la ville de Haïfa au nord.

Tova Ringer, une arrière-grand-mère née en Pologne et qui vit maintenant à Haïfa, a été choisie parmi les 12 candidates de 2018 lors de l’événement annuel israélien.

« Je suis très heureuse », a déclaré Ringer, qui a perdu ses parents, ses quatre sœurs et sa grand-mère pendant le génocide nazi, après sa victoire, selon l’agence de presse Reuters. « C’est vraiment extraordinaire. Je pensais pas qu’à mon âge, je serais une beauté. »

Les finalistes étaient Rita Kasimow Brown, 85 ans, Madeleine Schwartz, 74 ans, et Tamara Weitzman, 81 ans.

Des milliers de personnes étaient présentes dans la salle, dont des ministres, des membres de la Knesset et d’autres personnalités publiques, ainsi que des centaines de survivants des camps de la mort nazis venus encourager leurs compagnons de lutte de la Shoah.

Tova Ringer, une survivante de la Shoah âgée de 93 ans, remporte le concours de beauté « Miss Survivante de la Shoah » dans la ville de Haïfa, au nord d’Israël, le 14 octobre 2018. (Hadas Parush/Flash90)

Le concours annuel est organisé par Yad Ezer LeHaver, ou Helping Hand, une organisation qui se consacre au soutien des survivants de la Shoah dans le besoin en Israël.

Avant l’annonce des lauréats, les artistes israéliennes vétérantes Hana Laszlo et Sassi Keshet ont donné des spectacles, et un chœur de survivants de la Shoah dont l’âge moyen était de 90 ans, ont interprété des chants sur la survie des ghettos d’Europe pendant la Shoah.

Il y avait aussi des spectateurs venus de l’étranger. Qualifiant cette manifestation de « formidable événement », Jan Fischer, 52 ans, d’Allemagne, a déclaré, cité par Reuters, « il est très important pour ma génération de connaître l’histoire de la Shoah et il est important pour moi de soutenir ces gens ».

Le massacre de 6 millions de Juifs européens par l’Allemagne nazie pendant la Seconde Guerre mondiale revêt une importance unique dans la société israélienne.

Israël a accédé à l’indépendance après la Shoah, et a servi de foyer à des centaines de milliers de Juifs qui ont survécu au génocide nazi.

Aujourd’hui, moins de 200 000 survivants vieillissants de la Shoah vivent en Israël, dans des conditions de vie, pour un quart d’entre eux jugées comme étant déplorables.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...