La police de Jérusalem se prépare pour la Gay Pride de jeudi
Rechercher

La police de Jérusalem se prépare pour la Gay Pride de jeudi

La parade attire de grandes foules puisqu’elle passe par le centre ville chaque année, et a été la cible de violences de la part d'extrémistes anti-gay dans le passé

Shira Banki (Crédit : autorisation de la famille)
Shira Banki (Crédit : autorisation de la famille)

La police de Jérusalem, déjà déployée pour gérer les tensions et la violence sur le mont du Temple et les prières de masse attendues à Tisha BeAv mardi, se prépare pour la Gay Pride prévue jeudi dans la ville sainte.

La parade attire de grandes foules puisqu’elle passe par le centre ville chaque année, et a été la cible de violences extrémistes anti-gay dans le passé. Shira Banki, 16 ans, était morte après avoir été poignardée par Yishai Schlissel en 2015.

La Deuxième chaîne a annoncé que plus de 1 000 officiers seront déployés le long du parcours de la parade cette année pour éviter les violences.

Des officiers ont également contacté pas moins de 50 extrémistes connus et d’activistes anti-gay afin de les avertir que la police agirait avec fermeté contre toute forme de violence et de conduite portant atteinte à l’ordre public qui serait menée par des manifestants opposés à la parade.

La police prévoit de suivre les extremistes anti-gay à partir de jeudi matin, a expliqué la Deuxième chaîne, et a rendu visite aux résidents des maisons situées le long du parcours dans le cadre de la préparation à l’événement.

La Gay Pride de Jérusalem, le 21 juillet 2016. (Crédit : Gili Yaari/Flash90)
La Gay Pride de Jérusalem, le 21 juillet 2016. (Crédit : Gili Yaari/Flash90)
En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...