Israël en guerre - Jour 290

Rechercher

La police disperse la foule qui bloque la Knesset réclamant des « élections maintenant »

Des parents d'Israéliens retenus en otage à Gaza participent à la manifestation ; "mon frère a été assassiné à cause" de Netanyahu, accuse un manifestant

La police emportant des manifestants qui ont bloqué l'entrée de la Knesset, le 8 janvier 2024 (Crédit : Twitter)
La police emportant des manifestants qui ont bloqué l'entrée de la Knesset, le 8 janvier 2024 (Crédit : Twitter)

La police a dispersé des dizaines de manifestants, dont des parents d’Israéliens retenus en otage dans la bande de Gaza, lundi, les entraînant hors de la rue après qu’ils ont bloqué l’entrée de la Knesset et exigé la démission du gouvernement.

Assis sur toute la largeur de la principale voie d’accès au bâtiment du Parlement, les manifestants ont scandé « Des élections maintenant » et ont entravé la circulation des véhicules avant d’être emmenés par la police.

Selon le quotidien Haaretz, un manifestant a été arrêté.

« Mon frère a été assassiné à cause d’un homme qui, depuis huit ans, mène une guerre privée contre le pays tout entier dans le seul but de survivre, d’échapper à la justice et de continuer à voler nos fonds », a déclaré Roni Goren Ben-Zvi, l’un des manifestants.

Netanyahu est actuellement jugé pour fraude, abus de confiance et corruption, et nombre de ses opposants l’accusent de manipuler le système politique pour tenter de rester au pouvoir.

« 1 500 citoyens morts le prouvent. Il n’existe aucun pays au monde qui fonctionne correctement et dont le Premier ministre ne démissionnerait pas le lendemain. »

« Tous les espoirs que le gouvernement susciterait à l’occasion de cette période d’urgence ont été anéantis par leurs actions manquées, exprimées par leur dysfonctionnement, l’abandon des otages, l’atteinte fatale à la réputation internationale d’Israël, leur incitation et leur division continues et le détournement des budgets en faveur d’intérêts personnels au détriment du grand public dans son ensemble », ont déclaré les organisateurs dans un communiqué.

« Nous sommes venus à la Knesset pour exiger des élections immédiates, le remplacement immédiat du gouvernement et l’expulsion des extrémistes », ont-ils ajouté.

Le Premier ministre Benjamin Netanyahu et son gouvernement sont de plus en plus impopulaires depuis le 7 octobre, date à laquelle des milliers de terroristes palestiniens du Hamas ont envahi Israël par voie terrestre, maritime et aérienne, tuant 1 200 personnes – dont une majorité de civils – et en prenant 240 autres en otage.

Seuls 15 % des Israéliens souhaitent que Netanyahu reste en poste après la fin de la guerre contre le groupe terroriste palestinien du Hamas à Gaza, selon le dernier sondage de l’Institut israélien de la démocratie (IDI), qui évalue chaque mois l’opinion des Israéliens.

Samedi soir, des milliers de manifestants se sont rassemblés à Tel Aviv et devant la résidence privée de Netanyahu à Césarée, appelant à de nouvelles élections législatives immédiates dans le cadre de la guerre entre Israël et le Hamas à Gaza.

Les organisateurs de la manifestation de Tel Aviv ont déclaré qu’environ
20 000 personnes y avaient participé. Parmi les participants figuraient des personnes qui avaient été évacuées des zones proches de la bande de Gaza et de la frontière nord avec le Liban en raison des tirs de roquettes terroristes en provenance de ces zones, ainsi que des parents de personnes tuées lors de l’attaque initiale du Hamas.

Selon un nouveau sondage réalisé par la chaîne publique israélienne Kan et publié dimanche, si les élections avaient lieu aujourd’hui, le Likud de Netanyahu ne remporterait que 20 sièges, autrement dit bien moins que les 33 sièges qu’il avait obtenus lors des dernières élections législatives.

L’équipe du Times of Israel a contribué à cet article.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.