La police mexicaine arrête un suspect du meurtre du gangster israélien
Rechercher

La police mexicaine arrête un suspect du meurtre du gangster israélien

Mauricio Hiram, le suspect âgé de 23 ans, a été arrêté à Zapopan, une ville de l'Etat Jalisco, et a ensuite été transféré dans une prison de Mexico

Capture d'écran d'une vidéo montrant une femme avec une perruque blonde parlant avec deux Israéliens qui ont été assassinés un peu plus tard par des assassins présumés à Mexico, le 27 juillet 2019 (Capture d'écran : YouTube)
Capture d'écran d'une vidéo montrant une femme avec une perruque blonde parlant avec deux Israéliens qui ont été assassinés un peu plus tard par des assassins présumés à Mexico, le 27 juillet 2019 (Capture d'écran : YouTube)

Vendredi, les autorités mexicaines ont arrêté un homme suspecté d’être impliqué dans le récent assassinat d’un gangster israélien et de son associé par un cartel de la drogue.

Mauricio Hiram, âgé de 23 ans, a été arrêté à Zapopan, une ville de l’Etat Jalisco, et a ensuite été transféré dans une prison de Mexico.

Hiram a déjà un casier judiciaire, et il avait auparavant été emprisonné pour un braquage.

Selon des journaux locaux, la police a déclaré qu’Hiram était dans le restaurant de Mexico quand Ben Suthi et Alon Azoulay y ont été tués en juillet.

Suthi était une véritable figure du milieu israélien, et sa carrière criminelle remontait aux guerres des gangs des années 1990.

Il avait déménagé à Mexico quelques semaines avant d’être assassiné. On pense qu’il avait un enfant dans le pays, conçu lors de son dernier séjour au Mexique après avoir fui Israël en 2001. Il avait profité d’une permission pour s’évader d’une prison où il purgeait une condamnation pour meurtre.

Le boss de la pègre israélienne Ben Suthi extradé de Mexico vers Israël en 2004.
(Capture d’écran : Treizième chaîne)

Après avoir été extradé vers Israël en 2004 pour finir sa peine, Suthi a été libéré en février dernier. Il était encore considéré comme l’un des principaux ennemis de l’organisation criminelle Mosli d’Israël.

Des officiels mexicains ont dit que la fusillade, qui avait inclus une attaque de diversion avec un fusil d’assaut contre la police à l’extérieur du centre commercial, était probablement liée à des cartels de la drogue et du blanchiment d’argent.

Peu après la fusillade, Esperanza Gutierrez Rojano, l’une des tireurs suspectés, a été arrêtée. Le procureur en chef de Mexico a déclaré qu’elle avait reçu 25 000 pesos (1 160 euros) pour l’acte et qu’on lui avait donné les instructions par téléphone sur la manière de commettre le meurtre.

Les autorités mexicaines ont déclaré qu’elles cherchaient aussi une femme connue sous le nom de « La Guera », dont on pense qu’elle a été utilisée pour séduire Suthi et Azoulay par le cartel de la drogue suspecté d’avoir ordonné leur assassinat.

Des journaux mexicains ont déclaré que la femme avait invité les Israéliens au restaurant où la tuerie fatale s’est produite dans un centre commercial de la capitale mexicaine, réservant une table sous un faux nom.

La police arrive dans un centre commercial huppé au sud de Mexico, le 24 juillet 2019, où une femme portant une perruque blonde a tué deux hommes israéliens (AP Photo)

On pense que « La Guera » est la femme que l’on voit sur les images de vidéo surveillance au restaurant avec Suthi et Azoulay quand ils sont abattus. Elle semble porter une perruque blonde dans la vidéo. Selon certaines informations de la presse, elle a abandonné la perruque sur la scène du crime après la fusillade.

Sur les images de vidéo surveillance, on peut voir la femme à la table se lever alors que deux tireurs ouvrent le feu sur Suthi et Azoulay. Les autorités pensent qu’elle a quitté le restaurant en passant par les cuisines et elle est actuellement en cavale.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...