Rechercher

La Pologne veut accueillir les jeunes visiteurs israéliens, mais sans gardes armés

Des voyages éducatifs étaient organisés par le ministère israélien de l’Éducation pour des élèves d'écoles secondaires mais ils avaient été suspendus en juin dernier

Des lycéens israéliens pendant la Marche des Vivants à Auschwitz, en Pologne, le 16 avril 2015. (Crédit : Yossi Zeliger/Flash90)
Des lycéens israéliens pendant la Marche des Vivants à Auschwitz, en Pologne, le 16 avril 2015. (Crédit : Yossi Zeliger/Flash90)

La Pologne est prête à accueillir à nouveau des groupes de jeunes touristes israéliens, à condition qu’ils ne soient pas accompagnés de gardes armés, a déclaré mardi un porte-parole du ministère polonais des Affaires étrangères.

« Nous sommes prêts au retour d’excursions israéliennes en Pologne, si celles-ci ne sont pas accompagnées de détachements armés de sécurité qui se comportent en Pologne de manière inappropriée », ce qui « empiète sur notre souveraineté », a dit M. Lukasz Jasina, cité par l’agence PAP.

Il réagissait ainsi aux propos de l’ambassadeur israélien à Varsovie Yacov Livne qui avait déploré la semaine dernière que ces groupes ne puissent plus visiter notamment des anciens camps d’extermination nazis « à cause de décisions prises par le ministère polonais des Affaires étrangères ».

Il s’agit de voyages éducatifs organisés par le ministère israélien de l’Éducation pour des élèves d’écoles secondaires, qui ont été suspendus en juin dernier.

Interviewé par une radio régionale de Lublin, M. Jasina a souligné que ce genre de dispositif de protection n’est pas utilisé dans d’autres pays visités par les jeunes Israéliens, tels que la France ou l’Allemagne, pouvant ainsi donner l’impression que ces visiteurs courent plus de dangers en Pologne qu’ailleurs.

L’ambassadeur israélien doit se rendre mercredi au siège du ministère polonais des Affaires étrangères pour examiner cette question et chercher une solution.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...