La Serbie va bloquer les projets de construction dans d’anciens camps nazis
Rechercher

La Serbie va bloquer les projets de construction dans d’anciens camps nazis

Le président Vucic a promis au Centre Simon Wiesenthal d'adopter une loi empêchant l'exploitation immobilière des lieux

La maternellle Savsko Obdaniste installée à Belgrade dans un ancien camp de concentration nazi. (Crédit : Google maps)
La maternellle Savsko Obdaniste installée à Belgrade dans un ancien camp de concentration nazi. (Crédit : Google maps)

Le Parlement serbe va bloquer les projets de construction, y compris ceux d’un centre commercial, sur le lieu d’un ancien camp de concentration, a annoncé le président serbe.

Le président Aleksandar Vucic a déclaré à Efraim Zuroff, directeur de la section Europe de l’Est du centre Simon Wiesenthal, jeudi à Belgrade qu’un projet de loi interdisant ces projets sera adopté cette année, a relaté Zuroff à la Jewish Telegraphic Agency.

Cette loi prévoit également la création d’un mémorial à Belgrade en hommage aux dizaines de milliers de Juifs, de Serbes et de Roms tués par les nazis pendant la Seconde Guerre mondiale.

Staro Sajmiste était à l’origine un complexe commercial construit dans ce qui était la capitale de la Yougoslavie, il est devenu un camp de la mort quand les nazis ont envahi le pays en 1941. Près de 30 000 personnes y sont mortes, dont 7 000 Juifs.

Après la chute du communisme, Staro Sajmiste et un autre site qui abritait un camp nazi à Belgrade, Topovske Supe, ont été vendus par l’État, mais n’ont pas subi de réfection majeure, a souligné Bloomberg dans les médias jeudi.

Le chasseur de nazi en chef du groupe de défense des droits des Juifs basé aux Etats-Unis, le Centre Simon Wiesenthal, Efraim Zuroff, lors d’une conférence à Jérusalem, le 26 janvier 2017. (Crédit : AFP/Thomas Coex)

Après la guerre, certaines parties de Staro Sajmiste ont abrité des studios d’art, une école maternelle, une boîte de nuit et un restaurant. Il a même servi de bureau pour le parti progressiste serbe de Vucic. Le terrain de Topovske Supe doit abriter un centre commercial de 200 millions d’euros par la société Delta Holding. Cela peut être évité par une expropriation obligatoire, selon le projet de loi.

Le gouvernement promet de construire un mémorial de la Shoah à Staro Sajmiste depuis des décennies, selon The Guardian. Le mois dernier, la communauté juive serbe a protesté contre les projets de développement du site.

L’ancien camp « était un lieu de misère et de souffrance, et on ne peut pas l’oublier », avait alors déclaré le président de la Fédération des communautés juives de Serbie, Robert Sabadoš.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...