La Syrie impute à Israël des attaques mystérieuses contre des pétroliers
Rechercher

La Syrie impute à Israël des attaques mystérieuses contre des pétroliers

Le ministre syrien des Affaires étrangères a déclaré que les pétroliers se rendant en Syrie sont désormais sous la protection de la Russie, sans appuyer ses propos

Capture d'écran d'une vidéo diffusée par une chaîne de télévision syrienne montrant un incendie sur un navire au large de la côte de Banyas, un incendie qui, selon la Syrie, aurait été déclenché par une attaque de drone. (Capture d'écran : Twitter)
Capture d'écran d'une vidéo diffusée par une chaîne de télévision syrienne montrant un incendie sur un navire au large de la côte de Banyas, un incendie qui, selon la Syrie, aurait été déclenché par une attaque de drone. (Capture d'écran : Twitter)

Le ministre syrien des Affaires étrangères a accusé Israël d’être responsable des mystérieuses attaques qui se produisent depuis plus d’un an contre des pétroliers à destination de la Syrie, affirmant qu’elles contreviennent au droit international et ne resteront pas impunies.

Dans une interview diffusée dimanche en fin de journée, Faisal Mekdad a déclaré à la chaîne de télévision libanaise Al-Mayadeen, affiliée au groupe terroriste du Hezbollah, que les pétroliers se rendant en Syrie sont désormais sous la protection de la Russie. Il n’a apporté aucune preuve de l’implication d’Israël dans ces attaques.

Les ressources pétrolières de la Syrie se trouvent pour la plupart en dehors des zones contrôlées par le gouvernement, bien que deux de ses raffineries soient en activité. La Syrie est donc dépendante de l’Iran pour son approvisionnement en carburant.

Les sanctions du Trésor américain ont visé un réseau qui s’étend de la Syrie à l’Iran et à la Russie et qui est chargé d’expédier du pétrole au gouvernement syrien, en guerre depuis plus de dix ans.

Depuis plus d’un an, les navires transportant du pétrole vers la Syrie, ainsi que certaines installations pétrolières dans les parties du pays déchiré par la guerre tenues par le gouvernement, font l’objet d’attaques mystérieuses.

« Les attaques israéliennes contre les navires devraient être dissuasives », déclare Mekdad sans donner plus de détails. « Le gouvernement israélien et les dirigeants israéliens arrogants doivent comprendre que ces attaques ne peuvent pas continuer sans qu’Israël en paie le prix. »

Le mois dernier, le ministère syrien du pétrole a déclaré qu’un incendie s’était déclaré dans un pétrolier sur sa côte après ce qu’il a dit être une attaque présumée de drone. En avril également, une attaque a visé un cargo iranien qui servirait de base flottante aux forces paramilitaires des Gardiens de la révolution iraniens au large des côtes du Yémen.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...