La tentative israélienne de faire reporter le vote à l’UNESCO ‘déjouée par les nations arabes’
Rechercher

La tentative israélienne de faire reporter le vote à l’UNESCO ‘déjouée par les nations arabes’

Jérusalem aurait tenté de mobiliser des pays amis pour faire reporter la ratification de la résolution anti-israélienne

Michael Worbs (Crédit : capture d'écran Dixième chaîne)
Michael Worbs (Crédit : capture d'écran Dixième chaîne)

La tentative israélienne visant à faire reporter la ratification d’une résolution de l’UNESCO ignorant les liens entretenus entre les Juifs et Jérusalem a été déjouée par les nations arabes au sein de l’agence culturelle des Nations unies, a annoncé lundi la dixième chaîne.

La motion, qui a été adoptée la semaine dernière à Paris par le conseil exécutif, est en attente de validation mardi de la part du Bureau exécutif de l’UNESCO.

L’ambassadeur d’Israël à l’agence, Carmel Shama HaCohen, a tenté de faire pression en faveur d’un report de la décision, après être parvenu à convaincre deux pays amis et représentés au bureau de demander une suspension dans le sillage de la controverse que le texte a suscité, rapporte la Dixième chaîne.

Le président du bureau, l’Allemand Michael Worbs, qui a lui-même exprimé son opposition à la formulation du texte, aurait alors remis sa ratification à une date ultérieure, permettant un nouveau débat et des changements possibles dans le libellé de la résolution.

Ayant eu vent de la manoeuvre, un groupe de nations arabes – qui auraient soutenu la motion – aurait exercé une grande pression sur Worbs, qui a alors annoncé qu’il ne viendrait pas présider la réunion.

Worbs sera remplacé par l’ambassadrice suédoise Annika Markovic, qui ne devrait pas pour sa part soutenir un éventuel report.

La résolution qui a causé moultes divisions n’a pas été seulement critiquée par Israël mais par les plus hautes instances de l’UNESCO, dont Worbs et la directrice-générale Irina Bokova.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...