Rechercher

Le terroriste de Bnei Brak avait fait de la prison pour avoir planifié un attentat

Diaa Hamarsheh aurait été escroqué par un agent du Jihad islamique et n'aurait jamais reçu la ceinture d'explosifs pour laquelle il avait payé

Diaa Hamarsheh, terroriste palestinien qui a abattu cinq personnes à Bnei Brak le 29 mars 2022.
Diaa Hamarsheh, terroriste palestinien qui a abattu cinq personnes à Bnei Brak le 29 mars 2022.

La terroriste qui a perpétré la fusillade meurtrière d’hier à Bnei Brak avait déjà purgé une peine de deux ans et demi de prison pour avoir planifié un attentat suicide.

Diaa Hamarsheh, un Palestinien de 26 ans originaire du village cisjordanien de Yabad, près de Jénine, a tué quatre civils avant de succomber à échange de tirs avec un policier, qui a été sa cinquième victime.

Il a déjà purgé une peine dans une prison israélienne pour appartenance à un groupe terroriste et trafic d’armes.

Selon les médias israéliens, en 2011, Hamarsheh s’est rendu sur les réseaux sociaux et a demandé à des membres des groupes terroristes Hamas et Jihad islamique palestinien (PIJ) de l’aider à obtenir une ceinture d’explosifs.

Cependant, il aurait été escroqué par un agent du Jihad islamique avec lequel il était en contact et n’a jamais reçu la ceinture d’explosifs pour laquelle il avait payé.

Il a ensuite été arrêté et condamné dans le cadre d’un accord de plaidoyer.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...