L’ancien entraîneur d’Arsenal Wenger investit dans une firme israélienne
Rechercher

L’ancien entraîneur d’Arsenal Wenger investit dans une firme israélienne

PlayerMaker a développé une technologie permettant d'analyser les performances tactiques, techniques et physiques des joueurs par des capteurs

Le directeur-général de PlayerMaker Guy Aharon, à gauche, l'ancien manager d'Arsenal  Arsène Wenger, au centre, Yuval Odem et chef des opérations chez PlayerMaker. (Crédit : Woody Rankin)
Le directeur-général de PlayerMaker Guy Aharon, à gauche, l'ancien manager d'Arsenal Arsène Wenger, au centre, Yuval Odem et chef des opérations chez PlayerMaker. (Crédit : Woody Rankin)

La start-up basée à Tel Aviv et spécialisée dans le sport PlayerMaker a annoncé que l’ancien manager du club Arsène Wenger rejoignait l’entreprise en tant qu’investisseur et partenaire d’opération.

PlayerMaker a développé une technologie qui analyse les performances techniques, tactiques et physiques des joueurs en utilisant des capteurs placés dans les chaussures des sportifs.

Wenger tiendra un rôle actif dans le commerce et le développement des produits, a noté la start-up dans un communiqué.

Au cours de son mandat à Arsenal entre 1996 et 2018, Wenger était devenu le manager étant resté le plus longtemps à son poste de toute l’histoire du club, avec un parcours de réussites incontestables. Il est connu pour avoir mis en place des « méthodes de coaching révolutionnaires », pour avoir opté pour de nouvelles approches et introduit les nouvelles technologies dans la gestion des performances, a dit le communiqué.

« La science peut aider à rendre les joueurs plus forts lorsque les données sont bien utilisées – il est possible de tout mesurer et après, il s’agit seulement de bien utiliser les informations », a noté Wenger dans le communiqué. « Je crois que PlayerMaker est la meilleure solution disponible pour mesurer les performances ».e

Le capteur de mouvement de PlayerMaker, fixé sur une chaussure, offre des solutions pour l’identification et le développement des talents, prévient les blessures et améliore les pratiques d’entraînement, a fait savoir l’entreprise.

Utilisant les capteurs de mouvement et des algorithmes d’apprentissage avancés, les dispositifs traquent tous les mouvements techniques, tactiques, biomécaniques et physiques des joueurs sur le terrain, ce qui donne aux managers et aux entraîneurs une plus grande compréhension des performances des joueurs et des équipes.

Utilisé par une grande variété de clubs dans le monde entier, le dispositif PlayerMaker aide les entraîneurs à développer un avantage compétitif, a noté le communiqué.

En plus, après quatre ans de collecte de données, PlayerMaker détient la plus importante base de données en termes de mouvement dans le domaine du football et a développé des algorithmes s’appuyant sur l’intelligence artificielle qui offrent des aperçus exploitables par les joueurs et par les entraîneurs, a noté le communiqué.

« Arsène Wenger a toujours défendu les avancées dans le football pour les entraîneurs, les joueurs et les supporters », a commenté Guy Aharon, directeur-général et cofondateur de PlayerMaker.

« Nous avons connu une expansion internationale et rapide au cours de l’année passée conformément à la demande globale immense concernant notre technologie et, grâce à l’implication d’Arsène Wenger, nous nous attendons à encore accélérer notre trajectoire de croissance pendant toute l’année 2019 et au-delà », a-t-il ajouté.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...