L’ancien soldat de Tsahal qui a rejoint l’EI était combattant
Rechercher

L’ancien soldat de Tsahal qui a rejoint l’EI était combattant

Le musulman israélien de 25 ans était séparé de sa famille, a accompli son service militaire complet dans la brigade Givati

Avi Issacharoff est notre spécialiste du Moyen Orient. Il remplit le même rôle pour Walla, premier portail d'infos en Israël. Il est régulièrement invité à la radio et à la télévision. Jusqu'en 2012, Avi était journaliste et commentateur des affaires arabes pour Haaretz. Il enseigne l'histoire palestinienne moderne à l'université de Tel Aviv et est le coauteur de la série Fauda. Né à Jérusalem , Avi est diplômé de l'université Ben Gourion et de l'université de Tel Aviv en étude du Moyen Orient. Parlant couramment l'arabe, il était le correspondant de la radio publique et a couvert le conflit israélo-palestinien, la guerre en Irak et l'actualité des pays arabes entre 2003 et 2006. Il a réalisé et monté des courts-métrages documentaires sur le Moyen Orient. En 2002, il remporte le prix du "meilleur journaliste" de la radio israélienne pour sa couverture de la deuxième Intifada. En 2004, il coécrit avec Amos Harel "La septième guerre. Comment nous avons gagné et perdu la guerre avec les Palestiniens". En 2005, le livre remporte un prix de l'Institut d'études stratégiques pour la meilleure recherche sur les questions de sécurité en Israël. En 2008, Issacharoff et Harel ont publié leur deuxième livre, "34 Jours - L'histoire de la Deuxième Guerre du Liban", qui a remporté le même prix

Des soldats de la brigade Givati s'entraînent dans le désert du Negev en 2011 (Crédit : Tsafrir Abayov/Flash90)
Des soldats de la brigade Givati s'entraînent dans le désert du Negev en 2011 (Crédit : Tsafrir Abayov/Flash90)

Un citoyen israélien musulman qui aurait rejoint l’Etat islamique (EI) en Syrie a effectué son service militaire complet en tant que soldat combattant de l’armée israélienne, et a à peine contacté sa famille dans les cinq dernières années.

Les membres de la famille et les voisins de l’homme l’ont décrit au Times of Israel comme un élève brillant au lycée dont la famille avait beaucoup d’espoir pour son futur.

Mais à la suite d’une dispute avec son père, Riyad, l’homme a quitté la maison familiale et a rejoint l’armée israélienne, où il a servi dans l’infanterie à la brigade Givati.

Sa mère, Miasara, a déclaré au Times of Israel qu’elle n’avait pas eu de contact avec son fils depuis cinq ans et ne savait pas où il était.

Identifié seulement par ses initiales, H.B., l’homme a 25 ans et habite dans un village dans le nord d’Israël, ont déclaré la semaine dernière au Times of Israel des sources de renseignement arabes.

Il a voyagé d’Israël à la Turquie et ensuite franchi la frontière avec la Syrie, où il a rejoint les rangs de l’EI.

Selon l’oncle de l’homme, il a effectué un service militaire complet dans l’armée israélienne – habituellement une mission de trois ans.

Pendant les permissions du week-end il rentrait avec son uniforme de l’armée israélienne, mais à cause d’une querelle continue avec sa famille, il logeait dans le village de vacances de son propre village, payant ses frais en faisant du gardiennage.

A ce stade, son oncle avait réussi à résoudre la dispute avec son père, qui n’était pas d’accord pour que son fils serve dans l’armée israélienne.

Après la fin de son service militaire, cependant, ses agissements sont devenus flous. L’oncle avait réussi à lui trouver un travail dans une grande compagnie de sécurité israélienne pour un moment, mais on ne sait pas grand-chose de la plupart de cet intervalle de temps, avant qu’il ne parte pour la Syrie.

Des combattants de l'Etat islamique dans une vidéo produite par le groupe (Crédit : capture d'écran YouTube/VICE News)
Des combattants de l’Etat islamique dans une vidéo produite par le groupe (Crédit : capture d’écran YouTube/VICE News)

Selon sa carte d’identité militaire, qui a été vue par un journaliste du Times of Israel, il était prévu qu’il achève son service militaire en janvier 2014.

On ne sait pas exactement quand l’homme est parti en Syrie, où il a traversé la frontière, ou ce qu’il fait actuellement.

Les soldats de Givati, l’une des premières brigades de l’armée israélienne, comptent dans leurs rangs Hadar Goldin, qui a été tué dans le conflit de 2014 à Gaza et dont le corps est en possession du Hamas, et Eldad Regev, dont le corps a été retourné à Israël lors d’un échange de prisonniers en 2008, deux ans après que lui et Ehud Goldwasser aient été enlevés par le Hezbollah.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...