Israël en guerre - Jour 192

Rechercher

L’AP boycotte le sommet économique avec Israël dû à la mesure sur les implantations

La Jordanie condamne comme "violation flagrante du droit international" la décision d’octroyer à Smotrich le contrôle total de la planification des implantations en Cisjordanie

Le secrétaire général du comité exécutif de l'OLP, Hussein al-Cheikh, accordant une interview à l'Associated Press dans son bureau de Ramallah, le 13 juin 2022. (Crédit : Nasser Nasser/AP Photo)
Le secrétaire général du comité exécutif de l'OLP, Hussein al-Cheikh, accordant une interview à l'Associated Press dans son bureau de Ramallah, le 13 juin 2022. (Crédit : Nasser Nasser/AP Photo)

Le ministre des Affaires civiles de l’Autorité palestinienne (AP), Hussein al-Sheikh, a annoncé dimanche que l’AP boycotterait une réunion économique prévue avec Israël lundi pour protester contre l’approbation par le gouvernement d’une mesure facilitant la construction d’implantations en Cisjordanie.

Al-Sheikh, l’un des principaux collaborateurs du président de l’AP Mahmoud Abbas, a ajouté dans un tweet que les dirigeants palestiniens « étudieront un certain nombre d’autres mesures et de décisions à appliquer concernant leurs relations avec Israël ».

La réunion de la commission des Affaires économiques, qui n’avait pas encore été annoncée, aurait été la première depuis 2009.

L’annonce d’Al-Sheikh est intervenue après l’adoption par le gouvernement d’une résolution qui donne au ministre des Finances d’extrême droite, Bezalel Smotrich, pratiquement les pleins pouvoirs pour approuver la planification dans les implantations de Cisjordanie.

Cette décision accélère et facilite considérablement le processus d’expansion des implantations existantes en Cisjordanie et la légalisation rétroactive de certains avant-postes illégaux.

Le ministère des Affaires étrangères de Jordanie a également condamné cette mesure, la qualifiant de « violation flagrante du droit international ».

Le Premier ministre Benjamin Netanyahu s’entretient avec le ministre des Finances Bezalel Smotrich lors de la réunion du cabinet au bureau du Premier ministre à Jérusalem le 18 juin 2023. (Crédit : Amit Shabi)

Un porte-parole du ministère a appelé la communauté internationale à « prendre des mesures immédiates pour mettre fin aux mesures unilatérales israéliennes » perçues comme faisant obstacle à une solution à deux États entre Israël et les Palestiniens.

Le groupe de gauche La Paix Maintenant a dénoncé les pouvoirs élargis accordés à Smotrich qui lui permettront de « neutraliser toute opposition à la construction » en Cisjordanie. L’organisation à but non lucratif Yesh Din a déclaré que cette mesure conférait à l’équipe de Smotrich la capacité « d’étendre et d’établir des implantations sans aucun contrôle ».

Les dirigeants des implantations ont, eux, félicité Smotrich et le Premier ministre Benjamin Netanyahu pour avoir fait avancer et approuvé la mesure et ils ont applaudi le processus de validation simplifié qui, selon eux, transformera l’approbation de la planification et de la construction en un processus « banal » plus similaire à celui de l’État souverain d’Israël.

Cette décision a été prise le jour même où le gouvernement a annoncé son intention de faire avancer une proposition longtemps bloquée visant à développer un gisement de gaz fossile au large des côtes de Gaza, une initiative qui devrait contribuer à l’essor de l’économie palestinienne.

Parallèlement à cela, Barbara Leaf, secrétaire d’État adjointe américaine chargée des affaires du Proche-Orient, est arrivée en Israël samedi, a indiqué le département d’État. Elle devait rencontrer « les hauts responsables politiques et militaires israéliens » au cours de son séjour dans le pays, et discuter notamment des moyens visant à « limiter les agissements déstabilisateurs de l’Iran ».

Barbara Leaf, secrétaire d’État adjointe aux affaires du Proche-Orient, s’adresse aux journalistes lors d’une table ronde à Koweït City le 19 octobre 2022. (Crédit : YASSER AL-ZAYYAT / AFP)

Leaf devait également rencontrer des responsables palestiniens à Ramallah avant de se rendre en Jordanie samedi.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.