L’AP tente à nouveau de rejoindre Interpol
Rechercher

L’AP tente à nouveau de rejoindre Interpol

Après un revers en novembre dernier, l'Autorité palestinienne a fait pression sur les membres de l'organisation internationale pour que sa demande d'adhésion soit acceptée

Le siège d'Interpol à Lyon, en France. (Crédit : Massimiliano Mariani/CC BY-SA/Wikipedia)
Le siège d'Interpol à Lyon, en France. (Crédit : Massimiliano Mariani/CC BY-SA/Wikipedia)

Israël et l’Autorité palestinienne (AP) se sont relancés dans une bataille diplomatique sur la tentative de l’AP de rejoindre Interpol, agence policière internationale, lors de la 86e assemblée générale de l’organisation qui s’ouvre mardi à Pékin.

La dernière demande d’adhésion des Palestiniens a été rejetée en novembre dernier par un vote soumis à l’Assemblée générale, mais l’AP fait depuis pression pour modifier ce résultat.

La chaîne i24News a indiqué qu’Hazem Atallah, le chef de la police de l’AP, avait rencontré le mois dernier à Lyon, le secrétaire général d’Interpol, Jurgen Stock, pour promouvoir l’adhésion palestinienne.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...