Israël en guerre - Jour 263

Rechercher

Lapid à Netanyahu : l’élimination du Hamas peut attendre, pas les otages

Le chef de l'opposition a déclaré que "le monde ne comprend pas quel est le but de la guerre, parce que nous ne comprenons pas non plus quel est le but de la guerre"

Le chef de l'opposition Yaïr Lapid dirigeant une réunion de son parti Yesh Atid, à la Knesset, à Jérusalem, le 20 mai 2024. (Crédit : Yonatan Sindel/Flash90)
Le chef de l'opposition Yaïr Lapid dirigeant une réunion de son parti Yesh Atid, à la Knesset, à Jérusalem, le 20 mai 2024. (Crédit : Yonatan Sindel/Flash90)

Appelant Benjamin Netanyahu à accepter le dernier accord sur les otages en cours de discussion, le chef de l’opposition Yair Lapid a réitéré lundi sa promesse de fournir au Premier ministre un filet de sécurité politique si ses partenaires de la coalition d’extrême droite se retiraient du gouvernement à cause de l’adoption de l’accord récemment présenté par le président américain Joe Biden.

« Le gouvernement israélien devrait envoyer une délégation au Caire aujourd’hui pour régler les derniers détails et ramener à la maison les hommes, les jeunes femmes, les personnes âgées et les soldats emprisonnés dans les tunnels », a déclaré Lapid lors d’une séance de la commission du contrôle de l’État à la Knesset.

La proposition, dévoilée à la fin de la semaine dernière par le président américain Joe Biden, aurait été présentée par Israël à l’insu de l’ensemble du cabinet de sécurité.

S’adressant aux législateurs lors d’une audition de la commission de contrôle de l’État à la Knesset, Lapid a déclaré que l’élimination du Hamas pouvait attendre, mais que les otages n’avaient plus de temps à perdre.

« J’ai proposé et je réitère ma proposition de donner à Netanyahu un filet de sécurité politique pour mener à bien l’accord », a-t-il déclaré. « Nos otages doivent être rapatriés. Ben Gvir et Smotrich ne peuvent pas les empêcher de rentrer chez eux. Ils sont en train de mourir là-bas… Nous aurons le temps d’éliminer [les dirigeants du Hamas Yahya] Sinwar et [Mohammed] Deif, nous aurons le temps d’éliminer le Hamas ; il n’y a plus de temps pour les otages ».

Les partenaires ultra-nationalistes de la coalition de Netanyahu, le ministre des Finances Bezalel Smotrich (HaTzionout HaDatit) et le ministre de la Sécurité nationale Itamar Ben Gvir (Otzma Yehudit), ont menacé samedi soir de faire tomber le gouvernement si l’accord de libération des otages et de cessez-le-feu proposé était adopté.

S’en prenant au gouvernement pour avoir réussi à « perdre la compassion du monde » tout en « menant la guerre la plus juste de l’histoire », Lapid a déclaré que « le monde ne comprend pas quel est le but de la guerre, parce que nous ne comprenons pas non plus quel est le but de la guerre ».

 

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.