Israël en guerre - Jour 290

Rechercher

L’armée américaine affirme avoir détruit des radars et des navires houthis

Le CENTCOM a indiqué avoir détruit "sept radars" qui permettent aux Houthis de cibler des "navires et de mettre en danger la navigation commerciale"

Photo d'illustration : Un avion de chasse atterrissant sur l'USS Dwight D. Eisenhower, également connu sous le nom de "IKE", en mer Rouge, le 11 juin 2024. (Crédit : Bernat Armangue/AP)
Photo d'illustration : Un avion de chasse atterrissant sur l'USS Dwight D. Eisenhower, également connu sous le nom de "IKE", en mer Rouge, le 11 juin 2024. (Crédit : Bernat Armangue/AP)

L’armée américaine a annoncé vendredi soir avoir « détruit » au Yémen sept radars permettant aux Houthis de cibler des navires, à l’heure où ils multiplient les attaques contre le trafic maritime en mer Rouge.

Dans un communiqué, le Commandement central des États-Unis (CENTCOM) a indiqué avoir détruit « sept radars » permettent aux Houthis de cibler des « navires et de mettre en danger la navigation commerciale ».

Le CENTCOM a précisé que des radars avaient été détruits au cours des 24 dernières heures dans des territoires contrôlés par les Houthis au Yémen, et que deux embarcations sans pilote et un drone avaient aussi été détruits pendant cette période.

Ces frappes américaines interviennent dans un contexte de recrudescence des attaques des Houthis, membres de « l’axe de la résistance », un regroupement de groupes terroristes soutenus par l’Iran et hostiles à Israël et aux États-Unis.

L’équipage du MV Tutor, un navire endommagé mercredi par une attaque en mer Rouge des Houthis, a d’ailleurs « été évacué par des militaires », a annoncé vendredi l’agence de sécurité maritime britannique UKMTO.

Les Houthis ont affirmé jeudi avoir attaqué trois navires au cours des dernières 24 heures, « en représailles aux crimes commis contre notre peuple dans la bande de Gaza et en riposte à l’agression américano-britannique contre notre pays ».

Depuis novembre, les Houthis ont effectué plusieurs dizaines de frappes de drones et de missiles contre des navires en mer Rouge et dans le golfe d’Aden, perturbant le commerce maritime mondial dans cette zone stratégique.

En réaction aux attaques des Houthis, les États-Unis ont mis en place en décembre une force multinationale pour protéger la navigation en mer Rouge et procèdent, avec l’aide du Royaume-Uni, à des frappes au Yémen.

Les Houthis, soutenus par l’Iran et qui contrôlent une grande partie du Yémen, ont lancé des dizaines de frappes de drones et de missiles en mer Rouge et dans le golfe d’Aden depuis novembre, les décrivant comme des représailles à la guerre entre Israël et le groupe terroriste palestinien du Hamas.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.