L’armée autorise les soldats en permission à manifester
Rechercher

L’armée autorise les soldats en permission à manifester

Les soldats, qui le souhaitent, pourront participer à la Gay pride de Jérusalem - Ils ne doivent pas porter leur uniforme

Soldats israéliens pendant la cérémonie de Yom HaZikaron, le Jour du Souvenir, au mur Occidental, le site le plus saint du judaïsme, dans la Vieille Ville de Jérusalem, le 10 mai 2016. (Crédit : Hadas Parush/Flash90)
Soldats israéliens pendant la cérémonie de Yom HaZikaron, le Jour du Souvenir, au mur Occidental, le site le plus saint du judaïsme, dans la Vieille Ville de Jérusalem, le 10 mai 2016. (Crédit : Hadas Parush/Flash90)

L’armée israélienne est revenue sur un amendement adopté il y a deux ans concernant « les activités publiques du personnel militaire ».

Selon les modifications de cet amendement, les soldats et les officiers juniors, pourront participer à des manifestations, à des marches ou à des parades si ces dernières ne revêtent pas un caractère politique, rapporte Ynet.

Cet amendement a été rendu avant la tenue de la Gay pride de Jérusalem qui aura lieu jeudi prochain.

Les officiers se rendant à ces manifestations doivent le faire pendant leur temps libre et ne peuvent pas porter leur uniforme de l’armée.

D’autre part, cette permission ne concerne pas les officiers ayant le grade de lieutenant colonel ainsi que les grades supérieurs.

D’après un communiqué de l’armée, cet amendement tente de trouver un équilibre « entre le cadre militaire et le droits des soldats en permission qui ne représentent pas l’armée, » et qui souhaitent montrer leur engagement social.

Toute participation suggère que la manifestation soit légale, non-violente et ne contrevienne pas à l’ordre public.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...