L’armée israélienne teste ses systèmes de défense aérienne Patriot
Rechercher

L’armée israélienne teste ses systèmes de défense aérienne Patriot

L'armée juge que l'exercice destiné à évaluer la préparation des soldats de défense aérienne et des batteries de missiles a été un succès

Judah Ari Gross est le correspondant militaire du Times of Israël.

L’armée de l’Air israélienne a mené des tests de tirs réels de ses systèmes de défense anti-missiles Patriot et Dôme de fer ce mardi, a fait savoir l’armée.

L’exercice faisait l’objet d’une censure militaire jusqu’à mercredi soir.

« Des soldats de défense aérienne de l’armée de l’Air israélienne ont intercepté avec succès des cibles à différentes hauteurs et de différentes gammes », a indiqué l’armée de l’Air dans un communiqué.

Le système de défense Patriot est destiné à intercepter à la fois des avions et des missiles balistiques à longue portée, quant au Dôme de fer, il est conçu pour abattre des roquettes et mortiers à courte portée, ainsi que certains avions.

Un missile Patriot (Crédit : autorisation de l’armée de l’Air israélienne)

L’armée de l’Air a indiqué que l’exercice, mené dans le centre d’Israël, visait à évaluer la préparation de ses services techniques et unités de défense aérienne, ainsi que les batteries de défense.

L’exercice relevait du programme d’entraînement annuel de Tsahal.

Deux délégations militaires étrangères y ont assisté, d’après l’armée, qui n’a pas souhaité préciser le nom des deux pays.

« Des délégations sont venus assister à l’exercice et étudier les résultats. Elles prendront part à une table ronde consacrée à des questions professionnelles et à la coopération inter-armée », a déclaré l’armée.

Israël possède un système de défense aérienne à plusieurs niveaux afin de protéger les cibles stratégiques du pays d’attaques aériennes.

Un Dôme de fer près de Tel Aviv, le 15 juillet 2018. (Crédit : Ben Dori/Flash90)

Le système Dôme de fer, le premier niveau de défense, est capable d’intercepter des roquettes de courte portée, des petits dispositifs aériens automatiques et des obus de mortiers comme ceux tirés depuis la bande de Gaza ou le sud du Liban.

Le niveau intermédiaire est composé de la Fronde de David, destiné à intercepter des missiles comme le Fateh 110 iranien et son équivalent syrien, le M600, très utilisés lors de la guerre civile en Syrie et présents dans l’arsenal du groupe terroriste du Hezbollah.

Enfin, les systèmes Patriot, Arrow 2 et Arrow 3 constituent le niveau supérieur de défense. Ils servent contre les missiles balistiques de longue portée. Le système Patriot a également été utilisé à plusieurs occasions contre des avions.

En juillet dernier, il a ainsi abattu un avion de combat syrien qui avait parcouru deux kilomètres dans l’espace aérien israélien, a indiqué l’armée.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...