L’armée israélienne va raser la maison du terroriste qui a tué Reuven Schmerling
Rechercher

L’armée israélienne va raser la maison du terroriste qui a tué Reuven Schmerling

Le suspect palestinien, originaire de la ville de Qabatiya, en Cisjordanie, aurait poignardé le résident d'Elkana à Kafr Qassem

Reuven Schmerling, un habitant de l'implantation d'Elkana, assassiné dans un entrepôt de la ville arabe israélienne de Kafr Qassem, le 4 octobre 2017. (Crédit : autorisation)
Reuven Schmerling, un habitant de l'implantation d'Elkana, assassiné dans un entrepôt de la ville arabe israélienne de Kafr Qassem, le 4 octobre 2017. (Crédit : autorisation)

L’armée israélienne a annoncé mercredi soir qu’elle allait bientôt raser le domicile en Cisjordanie de l’un des terroristes qui ont assassiné Reuven Schmerling dans la ville arabe israélienne de Kafr Qassem, au début du mois.

La famille du tueur, dont le nom n’a pas été révélé par l’armée, doit évacuer le domicile ou faire appel de la décision dans les prochains jours.

Un communiqué publié récemment confirmait que le meurtre du 4 octobre était de nature terroriste. Le Shin Bet a annoncé avoir arrêté deux suspects palestiniens, tous deux originaires de la ville de Qabatiya, en Cisjordanie, pour leur lien avec le meurtre.

Un tribunal a imposé un embargo sur la publication des détails de l’enquête. Le Shin Bet n’a pas précisé ce qui l’a mené à soupçonner que le meurtre avait une motivation terroriste en raison de l’embargo.

L’armée n’a pas confirmé si le meurtrier avait été arrêté, et n’a pas précisé si le domicile de l’autre suspect palestinien serait lui aussi démoli.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...