Reuven Schmerling reconnu victime du terrorisme
Rechercher

Reuven Schmerling reconnu victime du terrorisme

Le ministère de la Défense a pris sa décision après l’enquête de la police et du Shin Bet sur le meurtre de cet homme de 69 ans à Kafr Qassem

Reuven Schmerling, un habitant de l'implantation d'Elkana, assassiné dans un entrepôt de la ville arabe israélienne de Kafr Qassem, le 4 octobre 2017. (Crédit : autorisation)
Reuven Schmerling, un habitant de l'implantation d'Elkana, assassiné dans un entrepôt de la ville arabe israélienne de Kafr Qassem, le 4 octobre 2017. (Crédit : autorisation)

Le ministère de la Défense a reconnu officiellement que Reuven Schmerling, habitant de l’implantation d’Elkana, en Cisjordanie, dont le corps a été retrouvé dans un entrepôt de son entreprise dans la zone industrielle de Kafr Qassem le 4 octobre dernier, était une victime du terrorisme.

Le ministère a pris cette décision après que la police a déterminé que le meurtre avait été mené pour des raisons nationalistes, et devait par conséquent être considéré comme un acte terroriste.

La police et le Shin Bet ont ouvert une enquête commune sur le meurtre pour étudier les motifs possibles de celui-ci, notamment des raisons de travail ou d’argent.

Schmerling possédait un commerce de charbon à Kafr Qassem, employait des habitants de la ville et y faisaient des affaires.

La décision signifie que le nom de Schmerling sera inclus dans les cérémonies d’hommage aux victimes du terrorisme, et que sa famille pourra recevoir des aides sociales particulières.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...