L’autorité de la cyber-sécurité minimise l’importance de la cyber-attaque sur les hôpitaux
Rechercher

L’autorité de la cyber-sécurité minimise l’importance de la cyber-attaque sur les hôpitaux

Seuls deux hôpitaux ont été touchés sur les 8 annoncés initialement

Un pirate informatique. Illustration. (Crédit : Shutterstock)
Un pirate informatique. Illustration. (Crédit : Shutterstock)

Le National Cyber Authority d’Israël minimise l’importance de la cyber-attaque qui a été signalée plus tôt dans la journée de jeudi sur les hôpitaux israéliens.

Seuls deux hôpitaux ont été attaqués, au lieu des huit qui avaient été annoncés initialement, selon l’autorité dans un communiqué.

Les six autres hôpitaux ont vu une fausse alarme déclenchée par leurs systèmes de cyber-défense, a expliqué l’autorité.

Le nombre de sources d’attaque est également inférieur à ce qu’on pensait initialement, a ajouté la déclaration, affirmant que l’attaque n’est pas liée à l’attaque au ransomware Petya qui a touché les institutions européennes, russes et américaines ces derniers jours.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...