Rechercher

L’avocat du couple israélien détenu en Turquie a rencontré Mordy Oknin

Nir Yaslovitzh décrit une rencontre pleine de larmes avec Mordy Oknin, détenu pour avoir pris une photo du palais d'Erdogan ; il doit rencontrer sa femme Natali mardi

Capture d'écran d'une vidéo de Mordy Oknin, à gauche, et de sa femme Natali, à droite, avec un homme turc non identifié, dans une rue d'Istanbul, en novembre 2021. (Crédit : Douzième chaîne)
Capture d'écran d'une vidéo de Mordy Oknin, à gauche, et de sa femme Natali, à droite, avec un homme turc non identifié, dans une rue d'Istanbul, en novembre 2021. (Crédit : Douzième chaîne)

Un avocat israélien a rencontré lundi pour la première fois l’un des deux Israéliens détenus dans une prison turque, soupçonnés d’espionnage pour avoir photographié le palais du président Recep Tayyip Erdogan à Istanbul la semaine dernière.

Alors que l’on s’attendait à ce que les époux Mordy et Natali Oknin soient libérés, un tribunal turc a prolongé vendredi la détention provisoire du couple de 20 jours, les autorités locales ayant déclaré qu’elles soupçonnaient les Oknin d’espionnage.

Israël a fermement et formellement rejeté l’allégation selon laquelle les deux époux, tous deux chauffeurs de bus au sein de la compagnie Egged, sont des espions israéliens.

Premier responsable israélien à avoir été autorisé à entrer dans le pays, l’avocat Nir Yaslovitzh a décrit sa rencontre émouvante avec Mordy Oknin. Yaslovitzh doit voir la femme d’Oknin, Natali, mardi.

« Sans vouloir être trop théâtral, la réunion a donné lieu à trop de larmes, de sa part et de la mienne », a déclaré Yaslovitzh dans un communiqué. « Je lui ai assuré que je le ramènerai à la maison et j’ai l’intention de le faire. »

« Je peux confirmer que les conditions dans lesquelles il se trouve ne sont pas faciles. Il était très ému de voir quelqu’un qui parle hébreu », a ajouté l’avocat.

Oknin est détenu dans des conditions spartiates, et est séparé des autres prisonniers, y compris de sa femme, a déclaré Yaslovitzh. Il a ajouté qu’il avait l’intention de voir s’il pouvait faire quelque chose pour améliorer ces conditions.

Oknin a posé des « questions difficiles » sur le temps que la situation allait durer, sur le fonctionnement du système turc et sur la raison de son arrestation.

Yaslovitzh a déclaré avoir expliqué la situation telle qu’elle se présente et a dit à Oknin que « le pays entier suit cette histoire. » Il a ajouté : « J’ai essayé de lui donner de l’espoir et de la foi. »

Plus tôt dans la journée, le ministère des Affaires étrangères a déclaré que les diplomates israéliens seraient autorisés à effectuer une visite consulaire au couple. Le ministère a précisé que l’ambassade d’Ankara et le consulat d’Istanbul s’efforcent de trouver le moment le plus opportun pour cette visite.

Les Douzième et Treizième chaînes de télévision israélienne ont diffusé lundi une vidéo en hébreu du couple qui a apparemment été tournée peu avant leur arrestation.

Un autre touriste israélien, Ahmed Faroudja, a déclaré à la chaîne qu’il avait abordé le couple dans une rue d’Istanbul lorsqu’il les avait entendus parler hébreu, expliquant qu’un de ses amis avait trop peur de visiter la Turquie. Il a demandé au couple Oknin d’expliquer que la visite du pays est sans danger et a enregistré leur réponse.

« Il n’y a rien à craindre », a dit Natali à la caméra. « La Turquie est amusante, la Turquie est sûre, on peut parler hébreu ouvertement. Ils nous aiment, nous les Israéliens. »

« Venez, tout va bien », a ajouté Mordy.

À l’ouverture de la réunion de son parti Yesh Atid à la Knesset lundi après-midi, le ministre des Affaires étrangères Yair Lapid a déclaré qu’Israël « travaillait 24 heures sur 24 » pour assurer la libération du couple et a demandé aux législateurs, aux ministres et aux médias israéliens de parler de la question « de manière responsable » afin d’assurer leur sécurité.

Les responsables israéliens estiment que les jours à venir seront cruciaux pour tenter d’obtenir la libération du couple Oknin, selon les reportages télévisés de dimanche. Les Douzième et Treizième chaînes ont toutes deux cité des officiels disant qu’ils pensaient que si l’affaire n’était pas résolue dans les deux ou trois prochains jours, le couple pourrait rester en détention en Turquie pendant des années.

Les autorités turques ont arrêté le couple, des résidents de Modiin, jeudi après qu’ils ont photographié le palais d’Erdogan et envoyé la photo à leur famille. Le couple et sa famille insistent sur le fait qu’ils ne savaient pas qu’il était illégal de le faire, et les médias ont indiqué que des milliers de touristes – y compris des Israéliens – prennent régulièrement des photos du palais.

Mordy et Natali Oknin ont été arrêtés en Turquie pour avoir photographié le palais d’Erdogan. (Autorisation)

Yaslovitzh doit faire appel de l’intention des procureurs de les inculper d’espionnage et de la prolongation de 20 jours de leur détention provisoire.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...