Le chef de la Liste arabe unie accuse Netanyahu d’incitation à la haine
Rechercher

Le chef de la Liste arabe unie accuse Netanyahu d’incitation à la haine

Ayman Odeh compte demander une enquête au Procureur général pour les propos tenus par Netanyahu dans le cadre des incendies de fin novembre

Marissa Newman est la correspondante politique du Times of Israël

Le dirigeant de la Liste arabe unie, Ayman Odeh, pendant la réunion hebdomadaire de son parti à la Knesset, le 12 octobre 2015. (Crédit : Miriam Alster / Flash90)
Le dirigeant de la Liste arabe unie, Ayman Odeh, pendant la réunion hebdomadaire de son parti à la Knesset, le 12 octobre 2015. (Crédit : Miriam Alster / Flash90)

Le chef du parti de la Liste arabe unie Ayman Odeh a accusé le Premier ministre Benjamin Netanyahu d’incitation à la haine contre les Arabes israéliens, lorsqu’il leur a attribué les attaques incendiaires du mois dernier.

Odeh a déclaré qu’il fera une demande officielle au procureur général pour enquêter sur Netanyahu pour incitation.

Selon lui, si un feu a été volontairement allumé, les pyromanes devraient immédiatement poursuivis et punis.

Odeh a critiqué la loi anti-muezzins, interdisant aux mosquées d’utiliser des hauts-parleurs pour diffuser l’appel à la prière du matin.

Selon lui, « c’est un décret que la communauté ne pourra pas accepter ».

Il soutient également que le projet de loi de régulation, qui légaliserait certains avant-postes en Cisjordanie, construits avec l’aval de l’État, conduira les dirigeants israéliens tout droit vers la Cour pénale internationale (CPI), comme l’a indiqué Netanyahu.

« Je leur conseille de chercher un avocat », dit-il, en évoquant les politiciens israéliens à l’origine du projet de loi.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...